Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2014

Les joies de la rentrée

J'ai toujours adoré le moment de la rentrée. Lorsque j'étais jeune, l'excitation de la rentrée commençait en plein milieu de l'été lorsque nous recevions notre liste d'article à acheter.

Cette semaine, j'ai vu partout sur mon Facebook plein de mes contacts vivant à pleine dent dans la rentrée. Certains voyaient leur premier enfant rentrer à la maternelle, d'autre voyait leur fille passer de la 6e année au secondaire ou bien encore, voyait leur bébé quitter le nid familial pour partir au Cégep. J'ai vu passer toute une gamme d'émotion cette semaine. Des larmes à la fierté, tout est passé.

J'ai assité live aux préparations de la rentrée de la plupart de mes contacts. De l'achat du matériel scolaire à l'uniforme. Je me suis sentie nostalgique mais je me suis surtout rendu compte à quel point c'est devenu difficile d'acheter les articles scolaires...


Par exemple, les cahiers ou duo tang de différente couleur. À l'époque, je ne me s…

Montée de lait sportive..

Je ne suis pas du genre à me défouler en public sur des expériences sportives personnelles mais là, j'avais besoin d'extérioriser.


Je me suis inscrite cette année à une ligue féminine de balle-molle. Je suis nouvelle, je ne connaissais personne donc je ne m'attendais pas à grand chose. Les moments de frustrations étaient nombreux en début d'année parce qu'on avait beaucoup de difficulté. Mon côté compétitive faisait que je trouvais ça dure de voir mon équipe être si peu compétitive, concentrée, etc. Plus les parties ont avancées, plus on s'est améliorée. Comme je disais, je suis compétitive et lorsque je vois une erreur, ça me fâche. Cependant, je suis capable de mettre ça de côté et de passer à autre chose. Tout est une question d'attitude. J'ai beaucoup plus de facilité à accepter l'erreur de la modestie qu'une erreur de quelqu'un qui se croit. Entendre chialer aussi ça m'énerve surtout quand le chialage vient d'une personne qui se …

Pas prête à enterrer l'été!

Les images annonçant l'arrive prochaine de Noël commence à apparaître sur mon fil d'actualité Facebook. Non, je ne suis pas prête à enterrer l'été! Il annonce encore au moins des températures ressentis de 30 degré pour la prochaine semaine.

Je n'ai pas su savourer pleinement l'été comme les années passées. Un emploi sans vraiment de vacance. Une première maison avec tous ce que ça implique. L'argent qui ne pleut pas vraiment. Non, je n'ai pas pu profiter de l'été pleinement. Donc, je ne suis pas prête à enterrer l'été!


J'ai pu jouer à la balle-molle tout l'été. C'était chouette. On commence les séries. Les séries ça annonce la fin de la saison, donc de l'été... mais je ne suis pas prête à enterrer l'été.

Mon jardin n'a pas fini d'éclore. Bon.. mes concombres ne sont jamais sorties. Mes bettrave et ma salade sont morte en route. Mes fèves ont terminé leur vie... mais il me reste encore mes carottes qui ne demande qu'encor…

Comparer deux réalités différentes : bonjour la démagogie...

Voilà ce que j'ai vu passé sur mon fil Twitter. Je ne peux pas croire que dans le débat sur les signes religieux quelqu'un peut comparer ces religieuses aux musulmanes voilées.

Qu'on me comprenne bien. Je sais que dans l'histoire, le christiannisme n'a pas été toujours sans horreur. Beaucoup de génocide, si on peut dire, sont arrivés au nom du christiannisme. Encore récemment, des religieux ont été accusé d'abus sexuel sur des enfants. Non, je ne dis pas que le christiannisme est meilleure que n'importe quelles autres religions. Cependant, je crois qu'il y a une énorme nuance à faire.

Au Québec, le christiannisme a été très présent dans le passé. Les religieuses étaient visible de loin par leur habillement. La religion leur demandait d'être en quelque sorte voilée. Cependant, il n'y a rien de comparable avec ce que vive les musulmanes. D'ailleurs, comme on peut voir sur la photo, les religieuses ne sont pas obligées de se couvrir complètement …

Gardez vos chats en dedans et stérilisez-les : fini les problèmes

Depuis quelques jours, il circule sur Facebook la nouvelle comme quoi des chats auraient disparus et certains tirés au fusil à plomb à Longueuil. Toutes les fois que j'entends ce genre de nouvelles et que je lis les propriétaires de chats pleurer dans les médias, j'ai juste envie de leur dire : "Tant pis, assume!"


Je sais que je vais en choquer beaucoup dans la cause animale mais moi j'appelle un chat un chat. Autrefois, les chats n'étaient pas domestiqués et ils se débrouillaient pour chasser, manger, ils se protégeaient des prédateurs, ils avaient l'instinct de survie très fin. Aujourd'hui, je n'avale pas la vision des gens qui disent que les chats ont besoin d'aller dehors, c'est leur nature, etc. Les chats d'aujourd'hui sont beaucoup trop domestiqués d'après moi pour se débrouiller dans la nature convenablement.

Combien d'images et d'histoire voyez-vous passer dans votre fil d'actualité de chats trouver dehors en …

Élevage de vison et de renard pour la fourrure au Québec...

Qui n'a jamais dit : "Ça n'arrive qu'aux autres"? Eh bien c'est ce que je me suis dis en entendant la nouvelle de la SPCA de Montréal concernant des visons et des renards d'élevage pour la fourrure qui sont en piteux état à St-Hyacinthe...

Je dois admettre que, naïvement, je ne croyais pas qu'il existait des élevages pour la fourrure au Québec. Je savais que le Québec était la province #1 pour la cruauté faite aux animaux mais l'élevage pour la fourrure ne m'étais jamais venue à l'idée. 

Déjà que la culture de la fourrure est un des domaines les plus cruels dans la cruauté faite aux animaux, "d'élever" des animaux dans des conditions pitoyables et les laissés dans cet état sans rien faire me dépasse. Au lieu d'affronter les gens, le propriétaire envoie un fier à bras pour "crisser" du terrain les journalistes. 

Ce genre de réaction est typique de quelqu'un pris en flagrant déli. C'est pathétique. En plus, l…

Quand la glande thyroïde dérape...

Depuis que je suis en secondaire 3, je fais de l'hypothyroïdie. Cela fait donc plus 15 ans que j'ai cette "maladie". Tout a commencé quand mes parents (eux aussi atteint de l'hypothyroïdie) ont trouvé que j'avais tous les symptômes reliés à cette défectuosité de la glande. J'avais engraissé, j'étais plus fatiguée, plus amorphe, des signes qui ne mentent pas. J'ai donc passé les tests appropriés et voilà, je faisais de l'hypothyroïdie. Depuis ce temps, je prenais ma petite pillule jaune de syntroïde m'aidant à régulariser ma glande. Chaque année, j'allais voir mon médecin machinalement, je prenais des prises de sang et j'avais ma prescription pour l'année. C'était tellement normal que parfois, il m'arrivait d'avoir ma prescription sans passer de nouveaux tests sanguins.




Vous comprendrez donc ma surprise lorsque mon médecin, lors de ma visite annuelle, m'annonça que ma glande n'était plus aussi stable. Oui j…

Littératures enfantines sur les diversités sexuelles : un vrai scandale ou tempête dans un verre d'eau?

Je suis irritée de voir le débat qu'entraine la proposition de la Centrale Syndicale du Québec sur des lectures enfantines parlant de diversité sexuelle. En effet, je ne comprends pas le scandale à propos de ces lectures à part l'intolérance et la peur.

Des enfants, ça n'a pas la même perception que des adultes. Je n'achète pas du tout les commentaires des gens qui prétendent que c'est aux parents de parler de ces sujets avec leur enfant. Je m'excuse mais par expérience en CPE, je peux vous dire que bien des parents échappent des sujets beaucoup plus simple que la diversité sexuelle. On appelle ceux et celles qui travaillent en CPE des ÉDUCATEURS (TRICES). Comme le nom le dit, on est là pour éduquer. On n'est pas des gardiens et des gardiennes! Si on fait l'éducation des enfants dans des routines de base, dans la propreté et le respect, pourquoi ne pouvont nous pas faire de l'éducation ou amener l'enfant à se questionner sur des réalités présente…