Accéder au contenu principal

Je suis Charlie ou abuser d’une tragédie?


Tout d’abord, mettons au clair une chose, je suis tout à fait pour la liberté d’expression. Même si parfois les opinions des uns peuvent affecter mes opinions et mon humeur, je considère qu’une société est beaucoup plus enrichissante avec des opinions différentes. J’adore discuter avec les gens qui n’ont pas la même opinion. Argumenter est aussi un de mes passe-temps favoris ce qui parfois peut amener ma blonde à considérer que je m’obstine beaucoup trop souvent. Cependant, argumenter et partager nos opinions parfois différentes fait parti de ce qu’on appel une discussion. Parfois, certaines personnes, dont moi, peuvent argumenter et tenir mordicus à leurs commentaires étant convaincue de leur véracité. Normalement, lorsque je ne m’obstine pas longtemps c’est que soit j’ai un doute dans mes informations ou dans la conviction de mon opinion. Avoir des opinions différentes ne devrait pas causer de situations conflictuelles.

Je m’égare un peu de mon sujet principal que j’aimerais aborder dans ce billet. En fait, je voulais surtout amener sur le sujet la liberté d’expression décriée partout. Il y a quelques mois, une tragédie frappait Charlie Hebdo en France. Tout le monde a alors adhérer a l’expression « Je suis Charlie » en soutient aux victimes et à la lutte pour la liberté d’expression. J’étais la première à trouver cet élan de soutient assez impressionnant.

Cependant, je commence à trouver que les gens utilisent un peu trop la tragédie pour défendre la liberté d’expression. Dès qu’il y a une critique envers une opinion, on entend souvent un « Je suis Charlie  quand ca nous tente ». Je suis désolée mais il y a une différence entre liberté d’expression et lynchage public ou opinions manquant totalement de respect (raciste par exemple).

A l’époque, il y avait un certain Jeff Fillion qui était très controversé à Québec. Il pouvait traiter n’importe qui de n’importe quoi, il y avait des fideles quand même a ses pieds à sortir dans les rues pour la liberté d’expression. Est-ce juste moi où avoir une opinion ne veut pas nécessairement pouvoir tout dire? Je parle surtout au niveau public. J’ai entendu dire sur un autre blog que M. Fillion aurait encoreété muselé dernièrement et on mentionnait de nouveau le « Je suis Charliequand ca me tente ».

Ca va faire! Je suis Charlie devrait cesser d’être utiliser pour défendre les gens qui vont trop loin. On peut être critique d’un propos tout en restant respectueux. On peut critiquer un propos sans faire museler quelqu’un. Utiliser « Je suis Charlie quand ca me tente » pour dénigrer ceux qui critique un propos tenu c’est rendre l’événement trop familier. Des gens sont morts dans cette histoire pour des dessins bénins. Si Chapleau dessinait une personnalité en train de se faire tuer ou je ne sais quelle autre cochonnerie, laisserions-nous le dessin se faire publier pour la liberté d’expression? Ou bien si une personne publie un texte dans un journal où le propos est d’une teneur ultra raciste ou antisémite, allons-nous laisser le texte publier pour la liberté d’expression sans rien dire? J’en doute!

Avec l’utilisation récurrente du « Je suis Charlie » pour chaque situation d’opinions critiquées, on est en train de banaliser l’événement qui est arrivé chez Charlie Hebdo d’après moi.


La liberté d’expression oui mais à quelle limite du défendable?


AJOUT : voilà qu'un mouvement d'appui contre le policier qui a lancer une blessée une manifestante hier utilise encore l'image Je suis... Trop c'est comme pas assez... 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cavalerie pour un python

Les temps frais arrivent. Il est souvent probable que des chats errants ou d’autres petits animaux tentent de se protéger du froid en se faufilant à l’intérieur du moteur de la voiture. Cet après-midi, mon employeur a eu la mauvaise surprise de voir sa voiture inutilisable. Rien ne fonctionnait, la batterie était morte. Il a donc appelé CAA Québec pour venir le remorquer.
Quelle ne fut pas la surprise du remorqueur lorsqu’il a ouvert le capot de la voiture afin de voir s’il ne pouvait pas trouver la source du problème? Un python royal s’était faufilé à travers le moteur! Depuis combien de temps se trouvait-il là? Considérant la distance entre sa maison et le travail, nous doutons fort que mon boss ait pu transporter un tel intrus jusqu’au musée. La meilleure hypothèse est que le python se trouvait en dessous du musée ou à l’extérieur, et que lorsque la voiture de mon boss, dégageant de la chaleur, a été stationnée au musée, ce dernier s’est faufilé à l’endroit où il faisait le plus cha…

Je suis migraineuse

J'ai eu une migraine hier.
J'ai de la difficulté à expliquer pourquoi j'en fais, mais je sais que lorsque j'en subis une, ma journée est une perte totale. 
Cela commence par une douleur ressentie d'un seul côté de la tête. Parfois à gauche, parfois à droite, ça varie chaque fois et elle est localisée près d'un oeil. Une douleur intense me donnant comme des pulsations sur les tempes. Parfois, j'ai tellement mal que j'ai envie de me donner des coups de poing à la tête afin de tenter de diminuer la douleur. La migraine me donne aussi mal au cou et parfois, j'ai l'impression que seul un massage de cette région peut me soulager.
Alors, je prends des Tylénols, parfois des Advils, afin de tempérer ma douleur. Ça ne marche pas toutes les fois, eh oui, j'abuse des analgésiques. Quand j'ai mal, je ne m'endure plus. C'est inévitable, lorsque j'ai une migraine, je ne suis plus fonctionnelle. Je suis de celles qui n'arrivent plus à fonct…

Les raisons d'abandonner un animal : bonnes ou mauvaises? Mon opinion...

Vraiment, j'haïs ça aller sur les sites d'annonces classées regarder dans la section des animaux. Je l'ai fais ce soir. Pourquoi? Je ne sais pas trop. Ça me fait chier sincèrement de voir autant de chats et de chiens à donner. Le problème de la surpopulation réside beaucoup à ça. Des tonnes de personnes prennent un chaton et le donne quand il est rendu à l'âge qu'il devrait être stérilisé... Faites juste un tour sur Kijiji pour vous apercevoir que le nombre de chat qui sont à donner et qui ont atteint ou vont atteindre l'âge d'un an et qui ne sont pas stérilisés c'est énorme! Avec toutes les campagnes de sensibilisation qui existe, je ne comprends tout simplement pas l'inconscience des gens. 
Ce que je trouve le plus frappant c'est toutes les raisons qu'on peut évoquer pour trouver une défense à abandonner son animal. Je le dis tout de suite, je n'ai pas la conscience tranquille moi-même car dans le passé, j'ai dû abandonner des anima…