Accéder au contenu principal

L'envers des technologies : mes observations

Les technologies font de plus en plus partie de nos vies. Bien que plusieurs personnes ont sûrement traité sur le sujet, j'aimerais vous faire part de mes observations dans ma vie de tous les jours face à ces technologies.





1- Facebook. 

D'après le site, je suis inscris depuis 2007. J'ai appris les bons et les moins bons côtés de Facebook avec le temps. On dit que l'expérience entre avec le temps. Aujourd'hui, je l'avoue, ce que je constate c'est que je fais partie des gens qui trouvent ça vraiment plate ne pas avoir de réponse à mes statuts. Lorsque je regarde les statuts de mes "amis" virtuels qui sont bondés de conversations et de réactions, parfois j'envie ces derniers. Pour gérer cette pseudo jalousie, j'ai décidé de faire le moins de statut possible et même que je partage rarement des choses à moins que ça me semble intéressant. Je suis plus une "voyeuse" qu'une publieuse.

Je remarque aussi que la demande d'amitié est très rapide. Tu connais la personne depuis à peine 20 minutes que tu as une demande d'amitié. Au début, j'acceptais n'importe qui. Maintenant, je me demande vraiment avant quelle est la pertinence d'ajouter une personne dans mes "amis". Ensuite, quand tu l'as accepté, tu dois attendre un bon moment avant de décidé de la retirer de tes amis pour ne pas paraitre anti-social. Ça devient encore plus complexe quand c'est des membres de ta famille que tu acceptes et que, bien que tu ne leur parle pas depuis des années, tu te sens obligés de les accepter et surtout de les garder... Le choix des statuts devient encore plus important...  Question que toutes les choses et niaiseries que tu fais ne se rendent pas aux oreilles de tes parents! Ah mais ce n'est plus un problème, tes parents sont maintenant sur Facebook et amis avec toi!! Embarque alors un beau travail de gestion de compte à chaque publication. Qui peut voir quoi et quand... Il n'y a plus de plaisir..

Le seul point positif que je trouve pour Facebook c'est de pouvoir garder contact avec les gens qui ne sont pas près de moi. Oui, il y a le téléphone mais on ne voit pas tous les souvenirs sur téléphone! Pouvoir garder contact avec ma correspondant de la France avec qui j'ai un contact depuis plus de 20 ans et se partager des souvenirs de nos familles respectives, ça n'a pas de prix!



2- Le cellulaire


J'adore le cellulaire. Depuis 1 ans et demi seulement, je suis rendue avec un cellulaire intelligent. Je trouve ça pratique pour les fois où je suis perdue et que je regarde mon GPS de Google. Mais avant tout, j'ai pris un cellulaire en arrivant à Montréal pour une raison, garder en tout temps contact avec mes parents. Je veux être rejoignable par ma famille en tout temps.

Mais un cellulaire, ça peut causer des ennuis... combien de fois ma copine et moi on peut se pogner par message texte simplement parce que c'est très facile d'interpréter la tonnalité et la façon dont a été écrit un message texte. Mets les mêmes conversations en vrai et il y aurait sans doute 50% moins de chicane pour ces mêmes conversations. Même si cela fait 6 ans qu'on se texte tous les jours (on a des horaires différentes), on en vient à trouver cela vraiment dure émotivement de se pogner pour des niaiseries... Peut-être est-ce mieux d'arrêter de se texter...



3- Les jeux vidéos


Je suis une gamer. J'adore jouer à des jeux vidéos raisonnablement. Je ne suis pas le genre de gamer qui va passer une nuit blanche pour finir un tableau. Je peux même passer des jours sans jouer. J'adore les jeux vidéos. Sur mon téléphone intelligent, sur Facebook et sur mon Playstation, j'ai des jeux partout. J'aime surtout les jeux de sport mais j'apprécie beaucoup aussi les jeux de combats comme Call of Duty ou des jeux d'action-aventure (Assassin's Creed). 

Les deux seuls bémols que j'émettrais sur les jeux vidéos sont les prix et l'absence de certains jeux versus les plateforme. Je suis vraiment en retard dans les jeux car je n'ai pas vraiment les moyens de m'acheter le jeu qui vient de sortir à 70$. J'attends toujours un peu. Comme par exemple NHL de EAsport. Je suis au 2014. J'attends la sortie de 2016 pour pouvoir acheter 2015 à meilleur prix... Je suis gamer mais pas le genre de gamer à mettre de l'argent de côté pour acheter le dernier jeu sorti. Ça coute extrêmement cher. Parfois, il faut faire des choix et entre mettre 70$ sur un CD de jeu et 70$ dans mon épicerie, le choix est facile.

Lorsque je parle de l'absence de jeux d'une plateforme à l'autre, je parle par expérience. J'avais toujours des Xbox. En 1 an, j'en ai passé 3. Je sais j'ai été très malchanceuse... Et j'avais un jeu que j'adorais. Un jeu de poker. En changeant pour la Playstation, il n'y avait pas de jeu de poker. De toute façon, on m'a expliqué que comme c'était un jeu de gambling, les compagnies ont arrêtées d'en faire... Un autre jeu aussi que j'aimais bien mais qui ne se fait pas sur Playstation c'était la saga Fable.. 

Bref, j'adore les jeux mais rien pour ruiner ma vie! :-)



Les technologies sont là pour rester et je n'ai rien contre. Mais c'est à nous de nous adapter à ces dernières avec ses pours et ses contres. On ne pourra jamais être d'accord sur tout mais il faut trouver l'équilibre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …