Accéder au contenu principal

Lettre à une amie / à une cousine

Chère amie,

2012 vient de passer. On ne sait pas vraiment vu, pas vraiment parlé. Pas que je n'en n'avais pas envie. La vie a fait en sorte que je ne le faisais pas. Par manque d'intérêt? Prise par ma vie de couple, mon petit cocooning? Je prends la majorité du blâme de ne pas avoir pris le temps de te démontrer mon intérêt mais sache que je pensais à toi très souvent, pratiquement tous les jours. Chaque fois, c'était la même chose. Je me disais que tu avais ta vie, que n'ayant pas de nouvelles de toi c'est que tu avais tes choses à faire, je ne voulais pas te déranger. En plus, le fait que je déteste parler au téléphone faisait un poids de plus à l'idée d'éviter de te téléphoner.


Mais....



Je m'ennuis de toi. De tes fous rires et de tes folies. Oh, combien de folie avons-nous fait pendant nos heures folles de travail? Te souviens-tu du roi Plumeau? La dernière fois qu'on a travailler ensemble à mon souvenir. Tu étais rayonnante à rire de moi avec mon improvisation, costumée d'un pauvre puncho et d'un masque à plume. On aurait tripé à travailler ensemble, dans le même local, fait équipe. Vraiment, j'en suis convaincue. Cette complicité au travail, nous l'avions à l'extérieur aussi. Trop peu souvent nous nous sommes vus à l'extérieur mais, elle était là!



Et puis le temps a joué contre nous. Tu es partie en congé de maternité. À priori, ce n'est pas une situation qui aurait du faire en sorte qu'on ne se voit plus. Je sais, je prends le blâme. Plusieurs fois tu m'as invité chez toi. J'avais toujours une raison. Je regrette. Je regrette tous les moments qui n'ont pas eu lieu. Cette relation que je n'ai pas su développer outre le travail. Je regrette d'être si distante. Je m'ennuis de toi et je pense souvent à toi...



Me considérais-tu et surtout me considère-tu toujours comme une amie malgré tout? En 2013, j'aimerais vraiment te voir et surtout te parler plus souvent. Je sais, ta vie de famille prends beaucoup de place mais je veux ravoir le soleil que tu apportais à ma vie. Je m'ennuis de ta folie, de ta présence, de ton rire. 




Chère cousine,



Je ne t'ai pas oublié toi non plus. Depuis 2 ans, tu vis des moments difficiles. Si j'avais été une meilleure personne pour toi, j'aurais été là dans ces moments pénibles. Depuis que je suis toute jeune que tu es pour moi une personne importante à mes yeux. Comme cette amie que je regrette, me suis-je laissé aller dans ma paresse et ne pas t'avoir appelé plus souvent? Oui! J'étais paresseuse et je le suis sûrement encore beaucoup. J'ignore pourquoi mais tu es une personne importante pour moi, dans ma vie. Tu as toujours su me remonter le moral, tu as toujours su me démontrer que tu m'appréciais et que tu tenais à moi... et moi? Je me suis éclipsée. Peut-on apprendre de ses erreurs? Je le souhaite. 




Pourquoi écrire ça sur mon blog? Pour montrer publiquement que je veux faire des efforts pour rattraper le temps que j'ai laissé filer. Je veux laisser une preuve que j'ai promis de faire des efforts... Suffit maintenant de vaincre ma gêne de vous téléphoner, de planifier quelque chose avec vous, aller vous voir... j'haïs le téléphone...



Bref, chère amie, chère cousine, si vous lisez ceci, je sais que vous vous reconnaîtrez. J'espère sincèrement que l'année 2013 me permettra de revoir de façon plus assidus l'amie que je n'ai jamais souhaité perdre de vue et la cousine qui a toujours été importante dans ma vie. 



On se parle bientôt!



Je vous aime!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …