Accéder au contenu principal

La poste maux-derne : ce que la population et Gendron ignorent

Mon billet sur le maire Gendron et ses commentaires a été fortement lu. Surtout par des employés des postes. Je ne suis pas une employée des postes mais je vis avec quelqu'un qui travaille pour Postes Canada. Je vois et j'entends des choses que la population normale ignore. Je ne mentionnerai pas tout ce que j'ai entendu cependant, j'aimerais revenir sur mon dernier billet surtout depuis que j'ai visionné cette vidéo de l'émission Face-à-face mettant en vedette le grand Gendron. 

Tout d'abord, ce que je constate à la suite de ce vidéo c'est que Monsieur Gendron n'a absolument aucun arguments potentiels pour diminuer l'opinion des employés des postes sur les conditions de travail de plus en plus difficiles. Il ne fait qu'essayer de discréditer, de mettre un doute, en mentionnant à plusieurs reprises que son père et lui ont travaillé des années des 11h par jour dans une usine, dans de dures conditions, et qu'ils sont toujours bien vivants. J'ai adoré la réponse de Monsieur Duguay, délégué syndical à Montréal pour les employés de la poste, lorsque celui-ci rétorque que Monsieur Gendron semble vouloir préférer retourner vivre dans des conditions ariérées que les gens devaient subir dans le passé au travail (tout travail confondu).

Comment Monsieur Gendron peut-il comparer des conditions de travail passées à celle d'aujourd'hui? Pourquoi des employés ne pourraient-ils pas demander de meilleures conditions de travail aujourd'hui? Les conditions de travail étaient-ils plus difficiles dans le temps? Sans aucun doute! Il y a eu une grosse évolution dans le milieu du travail. Cependant, prétendre qu'aujourd'hui, les gens se plaignent plus facilement, c'est prétendre que la vie n'a pas changé! À l'époque du père de Monsieur Gendron, la majorité des femmes ne travaillaient pas. Elles s'occupaient du ménage, des enfants et de la cuisine ce qui laissait aux messieurs tout le temps de relaxer après toutes les heures de travail. Aujourd'hui, la vie est différente. Les hommes font autant de travail à la maison que les femmes et les femmes travaillent autant que les hommes! La garderie, le ménage, les commissions et le travail. La vie est différente. Mon père pouvait, en se serrant la ceinture, travailler seul et faire vivre 5 personnes, lui inclus. Maintenant, ils sont deux et les deux travaillent. Comparer deux époques c'est comme comparer des pommes et des raisins. 


Ensuite, dans la vidéo mentionnée plus haut, Monsieur Duguay explique que certains facteurs doivent faire jusqu'à 1700 portes ce qui est énorme. Monsieur Gendron rétorque, tout fièrement, qu'à Huntingdon, il y a 1700 portes pour 3 km carré, ce qui semble suffisant pour Monsieur Gendron pour faire le tour en une journée. Je n'arrive pas à croire que Monsieur ose comparer son patelin aux trajets que les facteurs doivent faire à Montréal?? Avec les immeubles, les marches à monter, à descendre.... Encore une fois, pour discréditer les travailleurs de la poste, Monsieur Gendron ose comparer des pommes et des raisins!



Je vis avec une personne qui travaillent au centre de tris de Postes Canada et non facteur. Cependant, les conditions au "plan" semblent tout aussi complexes que pour les facteurs. Des changements d'équipement qui apportent des problèmes de santé physiques (maux de dos, tendinite, arthrose du travail, etc.), de la pression des employeurs qui apportent du stress et plusieurs cas de dépressions (c'est pas moi qui le dit, c'est des faits!)


Bref, pourquoi constamment remettre sur le sujet le salaire des employés de la poste. Le dicton le dit : l'argent ne faire pas le bonheur! Est-ce que faire 25$ de l'heure signifie accepter n'importe quelles conditions de travail? Monsieur Gendron mentionne que si un poste de facteur est disponible, plus de 400 personnes se jetteront dessus. Vraiment? Comme mentionne Monsieur Duguay, pourquoi alors il y a un manque d'effectif et que les nouvelles personnes ne restent pas?


Monsieur Gendron, la seule chose que vous réussissez c'est de faire porter l'attention sur vous cependant, vous nuisez considérablement à la cause des travailleurs et travailleuses du Québec qui se battent pour de meilleures conditions de travail, année après année.

Wake up!

Commentaires

  1. Bravo...tout ce que tu écris et bien c'est tout ce que je pense..tout est dit!!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo;il faut défendre l'est postier.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …