Accéder au contenu principal

Peut-on faire n'importe quoi au nom de l'art?

Je suis une artiste musicale. Outre pour la photographie, je n’ai aucun talent pour le dessin, la peinture ou pour les autres arts visuels. En fait, je suis encore au stade des bonhommes allumettes. Je ne comprends donc pas dans quel état d’esprit un artiste peintre ou sculpteur peut se mettre lorsqu’il crée ses œuvres. Certains tentent de créer de façon à se démarquer. Mais à quel point peut-on sortir des sentiers battus lorsqu’on fait de l’art?

Peut-on tout faire au nom de l'art?
Il y a une grosse différence entre faire une œuvre qui sort des standards de grandeur ou de support (par exemple, peinture géante ou graffiti artistique) et des œuvres qui se démarque par leur controverse morbide ou du moins discutable. Depuis quelques années, on voit plusieurs artistes créer des œuvres qui sèment la controverse soit par leur image, leurs matériaux ou l’utilité de ces œuvres.  À toutes les fois, l’artiste en question se défend d’avoir créé une œuvre et dit qu’il l’a fait au nom de l’art.


On ne peut pas toujours aimer une œuvre fait par un artiste étant donné  que tous les goûts sont dans la nature. Cependant, on peut contester la pertinence d’une « œuvre » lorsqu’il est question d’être vivant ou de leur parties. 

Depuis hier, sur les médias sociaux, il circule une nouvelle qui vient de Plainpalais à Genève sur l'exposition d'un cheval empaillé par les "artistes" Maya Bösch et Régis Golay.


 Le but premier de l'exposition de l'oeuvre, selon ces derniers, est "mettre en évidence la précarité toujours plus grande du monde de la culture." Malheureusement, l'oeuvre n'a aucune explication quant à sa raison d'exister. "«L’art ne sert pas à expliquer les choses mais à inviter les gens à se poser des questions, rétorque Maya Bösch." 


Parfait. Cependant, mettez un cheval empaillé sans explication à la vue de tout le monde et je doute que les gens vont se poser des questions en rapport à la culture. On ne parle pas ici d'une oeuvre matériel comme une peinture ou une scuplture. On parle d'un animal empaillé, accroché bêtement et à nu, comme cela, en public. Les questions qui se posent ici c'est "d'où vient l'animal?", "est-il mort naturellement ou l'avons-nous tué", etc. Peut-on admettre que les questions dont les "artistes" veulent faire émerger des gens sont bien loin du but réel de faire réaliser la précarité de la culture? Je pose alors pour une première fois dans ce texte, mais jusqu'où peut-on aller au nom de l'art?


 Il existe plusieurs cas "d'artistes" qui font des "oeuvres" contestables. Par exemple, je suis tombée sur une pétition contre "l'artiste" algérien Adel Abdessemed. Il est accusé par ses détracteurs de se filmer, au nom de l'art, en train de tuer des animaux. Je n'ai malheureusement pas trouver le soi-disant vidéo mais j'en ai trouvé un qui résume la situation. Encore là, comment peut-on prétendre moindrement que ça peut être de l'art. Je sais, on m'a déjà dit que l'art ne se discute pas mais bon sang, on parle ici de tuer des êtres vivants pour l'art? Je sais bien que pour plusieurs, les animaux ce ne sont que des objets mais c'est tout de même des êtres vivants, qui respirent. Comment peut-on seulement accepter qu'un "artiste" tue des animaux en prétendant faire de l'art? Encore une fois, je vous le demande, jusqu'où peut-on aller au nom de l'art?

Peut-on tout faire au nom de l'art? 

Il y a plusieurs mois, sur canoe.ca, on trouvait un article sur un artiste qui a transformé son chat, mort écrasé, en hélicoptère. Bien que l’artiste défends sa création de façon poétique en disant qu’il est avec son chat et que ce dernier « peut maintenant voler avec les oiseaux, lui qui aimait tant les oiseaux », « l’œuvre » est d’une morbidité. Je comprends que je défends beaucoup les animaux mais admettez que c’est complètement morbide, voir irrespectueux pour un être vivant.

Je vous entends me dire qu’un animal n’est toujours pas comme un humain. Justement, tout est là le problème! En fait, j’irais même à dire que la plupart des problèmes avec les animaux sont dus à cause qu’ils ne sont pas considérés comme des êtres vivants mais plutôt comme des objets. Ça, c’est un autre débat..

 Peut-on tout faire au nom de l'art?
Finalement, l’utilisation de parties d’animaux pour faire des vêtements est une autre forme "d'art" qui est discutable. Je ne parle pas de la fourrure, ça c’est un autre débat. Ici, je parle des créations plutôt discutables comme les robes de viande de Lady Gaga ou les souliers avec des pattes d’animaux. Je comprends que Lady Gaga est tout un phénomène mais comment peut-on être à l’aise de porter une robe de viande? Et les souliers avec les pattes d’animaux. Je veux bien croire qu’ils sont créés avec des cadavres d’animaux mais quel est l’intérêt de porter cela? Qui oserait se promener avec des choses aussi affreuses dans les pieds? Dans les deux cas, je trouve que c’est tout simplement de mauvais goût de prendre des parties d’animaux pour faire une création…
 
 Je vous entends me dire que c'est normal que je pense ainsi compte tenu que je dis haut et fort que je défends la cause des animaux. Cependant, regardez la photo que j'ai trouvé sur la page facebook du Comité Action Civique Contre La Cruauté Animale! C'est aussi de mauvais goût et troublant! Encore là... Jusqu'où peut-on aller au nom de l'art?




Est-ce moi qui ne comprends rien à l'art? Je répète : Jusqu'où peut-on aller au nom de l'art??

Commentaires

  1. tout à fait d'accord , je trouve ces pseudo "oeuvres" choquantes , repoussantes et limite révoltantes ; les animaux ne sont pas des choses, ils ne peuvent se défendre contre nos mauvaises intentions et sont d'autant plus désarmés qu'ils sont devenus familiers et confiants ; pour moi , toutes ces créations ne sont pas de l'art , juste un moyen de se faire remarquer ! je ne suis pas sûre que ces personnes donnent d'elles une image bien positive !

    RépondreSupprimer
  2. c'est dégeulasse, feraient ils de même aveec des hommes, femmes et enfants ???????

    RépondreSupprimer
  3. je m adresse a ses 2 dingues maya bosch et regis golay n avez vous pas honte et le maire de cette ville q est ce qu il attend pour faire interdire ses macabre exposition repoussantes bientot vous allez exposer votre mere ou freres

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …