Accéder au contenu principal

Option Nationale a-t-il une chance de survivre?

J'étais une fervante partisane d'Option Nationale depuis les dernières élections. Si j'avais eu de l'argent, je serait devenu membre du parti. Jean-Martin Aussant m'avait séduite et convaincue dans ses idées et dans sa vision. J'avais repris espoir qu'un parti réussirait à convaincre les gens des bienfaits de la souveraineté.

Malheureusement, après quoi, 1 an d'existence (?), son chef et fondateur, Jean-Martin Aussant décide de quitter le navire. Être chef d'un parti prend trop de temps et il veux profiter de ce dernier pour voir ses jumeaux grandir. C'est louable et respectacle. On ne grandit qu'une seule fois après tout. Ce fut un coup dur pour moi et sans doute pour plusieurs autres personnes. L'espoir que m'avait fait naitre le parti s'est dissipé. Je ne dis pas que je ne crois plus aux idées du parti, au contraire, mais je doute que quelque réussissent à prendre le flambeau et de le faire lever bien haut les aspirations du parti et surtout, de convaincre l'électorat. Aussant avait se charisme mais surtout cette connaissance économique pour rassurer la population.

Aussant voulait plus de temps pour voir ses jumeaux grandir. Comment trouve-t-il le temps de s'attarder autant à la musique, à faire des shows? Ça demande du temps travailler dans la culture. Et lorsque la candidate que tout le monde voyait prendre les rennes, Catherine Dorion, a décidé de passer son tour comme chef car ça demanderais trop de temps. "J'aime mieux rester libre, conclut-elle." Comment croire que le parti pourrait survivre? Les gens responsables du parti ont beau prétendre que tel ou tel personne est le ou la meilleure pour représenter le parti, quand tu vois les têtes d'affiches ou ceux qui ont eu le plus d'impact pour Option Nationale, décliner la possibilité de mener à terme le projet, tu te demande si le parti vaut la peine de s'impliquer... 

Je ne ferais probablement pas le travail de ces personnes. Pas par peur de manquer de temps mais surtout parce que je ne crois pas que mon caractère et ma personnalité vont avec le titre. Cependant, lorsque la passion pour ton travail t'anime, tu ne devrais pas avoir peur de mettre du temps dessus. Madame Dorion aurait été la candidate parfaite pour reprendre le flambeau par sa façon d'exprimer ses idées, sa facilité de communiquer et le charisme qu'elle dégage. Elle était un visage connu depuis les élections avec ses vidéos virales.

Il y aura bien une personne qui sera prête à mettre le temps et l'énergie pour permettre au parti de survivre mais dans mon esprit, le mal est fait. Voir les têtes d'affiches décliner l'offre de devenir chef du parti par peur de manquer de temps dans leur vie, ça me répulse. Le prochain ou la prochaine chef aura fort à faire pour me convaincre et me motiver à rester partisane du parti. 

Je n'ai toujours pas ma carte de membre. J'ai de l'argent maintenant pour le devenir. Je suis celle qu'on devra reconquérir. Me convaincre que le parti n'est pas mort. Me convaincre que les idées sont toujours possible. Bref, rallumer ma flamme!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …