Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2014

Prenez le transport en commun qu'ils disaient...

Comme je le disais dans mon dernier billet, je suis nouvellement Terrebonnienne. Je vis maintenant à Terrebonne. Ce que je trouvais le plus intéressant c'est que Terrebonne me donnait la chance de travailler à Montréal et avoir un service de transport en commun fort intéressant et rapide. Pour 150$ de mois, la passe vaut son pesant d'or. Le service est rapide et c'est moins cher qu'une voiture avec le prix de l'essence.


Cependant, quelle fut ma surprise de voir passer un avis de la compagnie de transport qui annonçait des coupures de services pour le temps estival. Des coupures de services parce que c'est l'été? MAIS, la passe mensuelle reste toujours à 150$! Moins de service mais le même prix....

Le seul bémol à aller vivre à Terrebonne c'était la présence d'un maire qui a été mentionné à la Commission Charbonneau et que j'ai vraiment détesté l'attitude lorsque j'ai assisté au conseil de ville. Un maire fendant et avec une attitude hautai…

Beaucoup de changements

Entre les élections et ma job, il y a une nouvelle maison en route. Je prends peu de temps pour venir sur mon blog depuis quelques temps surtout à cause du projet de la maison. Comme vous le savez ceux qui suivent ce blog, mon beau-papa est décédé en janvier. Ma copine a décidé de racheter la part de son frère et donc d'acheter la maison. Donc, depuis début avril, nous sommes en déménagement en permanence. Aller faire du ménage dans l'appartement qu'on laisse, un jour à la fois, tranquillement. 

C'est un gros changement dans notre vie et je suis moins présente sur internet. Dès que tout se place tranquillement pas vite, je vais venir plus souvent. J'ai un tas de trucs que j'aimerais parlé! 

Je suis maintenant une Terrebonnienne! Un jour à la fois! :-)



Honte!

J'ai pris le temps de décompresser, de me changer les idées. Je me suis dis qu'en laissant la poussière retomber, ça passerais. Mais non. J'ai quelque chose au fond de la gorge qui me reste pris. Même après 1 semaine. Je n'arrive pas à l'avaler. Ça reste coincé. Je me demandais qu'est-ce que c'était jusqu'à ce que je comprenne.

Honte!

Voilà ce que j'ai dans la gorge depuis lundi soir. La honte. La honte d'être québécoise. La honte de voir mon peuple cracher sur son histoire, sur sa fierté, renoncé à son avenir. J'ai eu honte d'être de ce peuple qui renonce à laisser la chance aux gens qui veulent faire de notre nation une grande nation. Après 18 mois seulement, le peuple québécois a décidé de reprendre des gens qui les ont manipulé, menti et qui a prouvé sa corruption. 

Honte!

Voilà le mot qui habite mes pensées. Je ne peux même pas imaginer vivre dans une époque où mon peuple a renoncer à sa différence, à sa fierté. On peut mettre l'éco…

J'ai peur...

J'ai peur qu'on oublie. Peur de voir un peuple reprendre ses vieilles pantoufles trouées par la corruption et la collusion de peur de prendre la chance de choisir une nouvelle paire, plus propre, plus indépendante, plus défendresse de sa langue et de sa culture. 

J'ai peur que lundi, mon peuple décide de revenir à cette vieille maison usée de 10 ans de mauvais traitements à sa charpente et à son peuple. Une maison qui ne tient pas compte de ses occupants mais qui essaie de cacher ses défauts en maquillant et cachant la réalité.

J'ai peur de voir ma langue en péril dès lundi. Je suis ouverte à d'autres langues mais je suis surtout en faveur de la défense de la mienne. Favoriser le bilinguisme alors que nous sommes incapable de bien protéger notre langue maternelle me semble très dangereux. J'ai peur de perdre ma langue avec le retour de ce parti fédéraliste.

J'ai peur de ses opportunistes qui change de maison seulement pour être élus, peu importe les idées. J&#…