Accéder au contenu principal

Les animaux : il est temps que le discours changent

Je n'en peux plus du vieux discours. Depuis des années, les animaux sont considérés comme des objets. Il n'y a rien pour les protéger. Les gens peuvent faire ce qu'ils veulent avec leurs animaux. Ils peuvent décider d'ouvrir la porte à leur chat et ne plus leur rouvrir ou déposer leur chien à un poteau et le laisser là, seul. Et tout cela, sans avoir de représailles.

Au Québec, lorsque tu tire dans la tête de tes chiens, tu reçois des travaux communautaires et une petite amende. Au Québec, quand tu veux plus de ton chien ou que t'es pris avec, tu peux déménager en le laissant dans ton appartement, seul avec lui même, dans un piteux état, et tu n'as aucun représailles. Au Québec, tu peux tirer tes chiens et laisser leur cadavre en forêt, pas de problèmes. Au Québec, tu peux faire n'importe quoi avec un animal, tu n'auras aucun représailles! 

Il existe autant de causes qu'il existe de gens. Pourtant, il n'y a pas plus critiquée que celle des animaux! Pourquoi? Pourquoi s'obstiner à diminuer l'importance de protéger les animaux? Toutes les fois où les animaux ont la chance d'avoir un peu de sympathie, il y a une orde de gens  pour diminuer l'importance mis pour les protéger en prétextant qu'il existe des choses plus importantes...

Qu'est-ce qui est plus important que de protéger un être vivant? Qu'on me comprenne bien, je ne diminue aucunement l'importance de protéger les enfants ou les ainées mais qu'est-ce qui est le plus important? Des enfants qui sont laissés dans une voiture dans une canicule incroyable ou un chien qui attend son maitre dans les mêmes conditions? Rien n'est plus important que l'être vivant! Parce qu'un chien n'est pas un être humain vous le laisseriez mourir de chaleur dans une voiture? Tout comme pour un enfant, vous avez l'obligation d'agir! Que feriez-vous si un enfant était enfermé dans une voiture à la canicule? Vous appelleriez la police. Est-ce que vous laisseriez l'enfant dans la voiture tout le temps que la police arrive? Moi, je défoncerais la fenêtre si je voyais un enfant mal en point! 

Ce que je ferais de plus que tout le monde c'est que j'agirais de la même façon avec un animal. Comment peut-on prétendre qu'un être vivant qu'est l'animal n'est pas aussi important qu'un être humain? Il y a des limites à prétendre ça. Des journalistes d'ailleurs devraient sans doute d'abstenir de le prétendre en ligne comme cette dernière de Saint-Jérôme qui parle d'un incident impliquant des enfants laissés dans une voiture.

Lorsqu'on écoute les intervenants de chaque cause, aucune autre cause que la leur n'est plus importante. Pourquoi ne pas prendre chaque cause importante? Alors que pour l'une des premières fois, le Québec prend une mesure concrète pour les animaux en créant la ligne 1-844-ANIMAUX (ligne pour dénoncer la cruauté faite sur les animaux), voilà que des organismes sont mécontent de cet investisment en prétextant que leur cause avait besoin beaucoup plus d'aide que les animaux.

De quelle façon les animaux peuvent-ils se défendre si personne le fait pour eux? Quelle voix peuvent-ils avoir si personne la prends pour eux? Pourquoi condamner au silence des êtres vivants, comme vous et moi, beaucoup plus intelligent que l'on peut le croire?

Je suis sidérée de voir autant de critique pour l'avancement. Chaque cause a son importance, pourquoi ne pas célébrer ensemble les avancements de chacune?


Personnellement, pour mes chats, pour mon petit Gucci qui est parti au mois de janvier et pour tous les animaux que je cotoie régulièrement, sachez que pour moi et pour plusieurs autres, votre vie est aussi importante que n'importe quelle autre!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cavalerie pour un python

Les temps frais arrivent. Il est souvent probable que des chats errants ou d’autres petits animaux tentent de se protéger du froid en se faufilant à l’intérieur du moteur de la voiture. Cet après-midi, mon employeur a eu la mauvaise surprise de voir sa voiture inutilisable. Rien ne fonctionnait, la batterie était morte. Il a donc appelé CAA Québec pour venir le remorquer.
Quelle ne fut pas la surprise du remorqueur lorsqu’il a ouvert le capot de la voiture afin de voir s’il ne pouvait pas trouver la source du problème? Un python royal s’était faufilé à travers le moteur! Depuis combien de temps se trouvait-il là? Considérant la distance entre sa maison et le travail, nous doutons fort que mon boss ait pu transporter un tel intrus jusqu’au musée. La meilleure hypothèse est que le python se trouvait en dessous du musée ou à l’extérieur, et que lorsque la voiture de mon boss, dégageant de la chaleur, a été stationnée au musée, ce dernier s’est faufilé à l’endroit où il faisait le plus cha…

Lorsque l'offre surplombe la demande: comment arriver à se démarquer?

Je suis une "jeune" auteure. Je suis publiée dans une petite maison d'édition québécoise, Homoromance Éditions. J'ai maintenant deux romans publiés et deux autres qui viendront plus tard.

La vie d'auteur n'est pas aussi "glamour" qu'on pourrait le croire. Considérant qu'environ 9% des auteurs québécois peuvent vivre de leur plume, je suis très loin de pouvoir penser faire ça de ma vie.

Je ne suis pas la seule à vouloir me faire connaitre. Si nous n'avons pas les moyens de nous faire de la publicité, il ne reste que de faire du bouche-à-oreille. Depuis que j'ai commencé à écrire, je me suis inscrite à plusieurs pages Facebook qui touchent les livres. Dans la plupart de celles-ci, l'accent est mis sur la promotion des livres. C'est effrayant comment il y a des auteurs et des livres offerts. La question que je me pose: où sont les lecteurs?

La plupart des publications des auteurs sur ces pages Facebook ne reçoivent jamais ou bien p…

La recherche d'emploi

Voilà un titre poche. Sans âme et très simple. Un peu comme mon énergie et mon enthousiasme ces jours-ci.






Ce n'est un secret pour personne autour de moi, je cherche un nouvel emploi. Je suis épuisée d'être travailleur autonome avec un statut précaire. Depuis des mois, j'envoie des CV dans l'espoir de pouvoir poser pieds à terre, pour longtemps. 


Pourtant, pour la première fois de ma vie, je n'ai jamais eu autant de difficultés à trouver un emploi. Même les garderies, où j'ai presque 10 ans d'expérience, ne me rappelle pas. J'ai revu mon CV. Je l'ai fait changer par une connaissance ayant de l'expérience dans les ressources humaines. Rien.


En fait, ce n'est pas tout à fait vrai. J'ai bien reçu des appels. Cependant, les salaires ne me convenaient pas selon mon mode de vie. Parce qu'il est là le problème primaire, j'ai un mode de vie qui demande un certain salaire. Comment peut-on espérer trouver un emploi plus convenable quand la moy…