Accéder au contenu principal

Vous souvenez vous...?

Vous souvenez-vous de ces hivers à jouer sur les buttes de neige, à s'inventer des mondes, à combattre les méchants qui s'attaquaient à nos forts?

Vous souvenez-vous de vos rebuffades envers vos parents parce qu'ils vous demandaient de faire le ménage de la seule pièce de la maison qui était à vous, votre chambre?

Vous souvenez-vous les parties de hockey dans votre court où se bousculait les arrêts de Roy devant les lancers de Sakic?

Vous souvenez-vous de rentrer dans la maison seulement lorsqu'il faisait noir?

Vous souvenez-vous de votre premier baiser?

Vous souvenez-vous de votre premier vrai amour?

Vous souvenez-vous lorsque vous imaginiez votre vie? Imaginiez-vous une maison, un camion ou bien rien du tout?

Vous souvenez-vous de ces lettres écrites pendant les cours que l'on s'échangeaient sans que le prof nous regarde?

Vous souvenez-vous la dernière fois que vous avez dit Je t'aime à vos parents? À vos frères et soeurs?

Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous leur avez donné un câlin?



Je me sens nostalgique ces jours-ci. Le décès de mon ancien prof, le premier anniversaire du décès de mon beau-père et de Gucci et discuter avec une amie que j'avais jadis à Québec me rendent mélancolique. 

Je m'ennuis. Je m'ennuis de ma blonde qui travaille tous les soirs, je m'ennuis de cette stabilité d'emploi que je n'aurais jamais du lâcher mais que j'avais tant espérer dans ce nouveau domaine que j'aime tant... Je m'ennuis du temps où mon amie de Québec était plus près de moi, je m'ennuis du temps où le stress n'existait pas, où le seul moment stressant que tu avais c'était à savoir si tu réussirais le prochain tableau de Mario Bros.

Je m'ennuis de mes parents. Parfois, j'aimerais pouvoir habiter plus proche. Je sais, je ne suis qu'à deux heures de routes... mais aller-retour ça en fait 4. Je suis paresseuse pour la route bien que j'aime me promener. Mais j'aimerais parfois qu'ils habitent à quelques rues de chez moi pour pouvoir aller souper chez eux sans revenir épuisée de la route...

C'est sûrement l'hiver et le manque de lumière qui porte un coup sur mon humeur aujourd'hui. Je m'ennuis du temps où j'avais des vacances payées et non déductibles de ma paie. Ce temps où mes vacances je les prenais pour des vacances et non en stressant monétairement.

Ça va passer, comme les nuages. Le soleil reviendra et tout redeviendra beau. Nous avons une maison, un chien, trois chats, tout se paye même si on doit ajuster notre budget, tout va bien! Devenir adulte demande beaucoup d'effort et de contrôle de soi.

Et par-dessus tout, je suis en amour avec une femme extraordinaire. Ouais, c'est inévitable que le soleil reviendra. 

Pendant ce temps, je vais me défoncer au hockey ce soir et effacer ma mélancolie. Rien de mieux que du sport pour vous remettre sur pied!

Go Biexo!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …