Accéder au contenu principal

La bataille des sports, nostalgie de CKAC Sport où l'harmonie (semblait) règnait!



Cette année fut spéciale dans l’univers de la diffusion du sport au Québec. Premièrement, cela a commencé avec la séparation des matchs du Canadien entre le Réseau des Sports et TVA Sport. Sur les medias sociaux, TVA Sport fut largement critiqué jusqu’au dernier match qu’ils ont présenté. Personnellement, entendre les commentaires comme quoi TVA Sport a atteint des sommets de cote d’écoute en série, etc. me fait hérisser le poil. On peut s’entendre sur le fait que TVA Sport était la seule place francophone où on pouvait voir le match, ils n’ont aucun mérite sur la cote d’écoute. L’embellissement de l’exploit est tres fanfaron! Aussi, la qualité de la description m’irritait les oreilles. Mais c’est surement par l’habitude d’entendre Pierre Houde. Felix Seguin ne fait pas un mauvais travail mais sa voix stridente me tape vraiment sur les nerfs… Les buts ne sont plus aussi excitants avec une voix comme la sienne…

Si la bataille RDS et TVA Sports s’est passé quand même dans le respect, quoi penser de la radio?? Depuis la mort de CKAC Sport, les anciens collègues sont devenu des ennemis ou du moins, on peut parler de "bavage" ici et la. La bataille s’est surtout jouée en série je crois entre deux Réseaux soit Radio 9 avec Jean-Charles Lajoie et 98.5 FM. L’un a une émission de sport des 15h alors que les autres commencent vers 6h30. A prime abord, il n’y aurait lieu de se « bitcher » chacun a ses horaires. Où est la bataille?? Je n’ai pas la preuve que sur le 98.5 FM, les animateurs de sports aient eu des commentaires désobligeants envers l’émission de Jean-Charles Lajoie. Cependant, écoutant Jean-Charles plus souvent au travail vu que l’émission commence à 3h, j’ai entendu plusieurs fois des commentaires plantant l’autre réseau. Au lieu de surfer sur son succès avec son idée de motorisé, l’équipe de Jean-Charles Lajoie a passé beaucoup de temps à se plaindre de l’autre réseau. Le « grand » Rejean Tremblay en tête du front contre le 98.5, quelques unes de ses interventions « plantait » l’autre réseau. On sent de l’amertume envers l’autre réseau pour M. Tremblay et parfois cela teint son propos et me fait décrocher. N’était-il pas commentateur à une certaine époque pour Paul Arcand entre autre? S’il est en conflit ou amer de sa relation terminé avec l’autre réseau, il ne devrait pas faire payer les amateurs de sport. Messieurs, vous êtes payés pour parler de sport et non de faire de la radio poubelle à essayer de planter les autres réseaux pour vous remonter. Je crois que l’idée de Jean-Charles Lajoie et sa grille horaire aurait du vous contenter et vous faire savourer le moment et votre popularité sans essayer de vous remonter plus en plantant l’autre réseau.

Comme je disais plus haut, je n’ai pas entendu de commentaire sur l’autre réseau, je les ai peut-être juste manqué (je n’écoute pas la radio 24h sur 24h) mais c’est encore pire car la radio que j’écoutais le plus pendant les séries ne faisaient que planter l’autre… Quelle image que cela donne?

Tout comme TVA Sport, je crois que Jean-Charles Lajoie vivra malheureusement un lendemain de veille un peu dure sur les cotes d’écoute avec l’élimination du Canadien. Espérons un bon été des Alouettes et de l’impact… et du mouvement chez le Canadien!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

#BuryYourGay

Veuillez prendre note que ceci est un texte d'opinion où il sera question de quelques personnages de séries télévisées. Si vous ne voulez pas avoir des dévulgâcheurs (spoilers), cessez votre lecture. Si non, enjoy et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet.

Petite histoire du hastag #BuryYourGay, tiré du site internet de l'UQAM

"Dans la culture américaine, on donne le nom de «Bury your gays» au phénomène qui réserve des fins tragiques aux personnages queers, allant du départ définitif à la mort. Ce trope tire  son origine de fictions plus anciennes dans lesquelles il était inconcevable que les personnages LGBTQ puissent vivre heureux. Encore aujourd’hui, plusieurs de ces morts se produisent directement après une première relation sexuelle ou un premier baiser, rappelant l’idée que les personnages queers sont punis pour leur orientation sexuelle.  De Tara (BTVS) à Lexa (The 100), le cimetière continue de se remplir et compte pas moins de 175 pierres tombales portant l…