Accéder au contenu principal

Pauvre Whisky....

Après seulement une semaine et après mon plaidoyer sur le travail qu'il devait y avoir sur Whisky, nous avons vu notre ancien chien être de retour en adoption samedi à la SPCA. Sur l'annonce, il est bien écrit qu'il est recommandé de suivre le protocole sur l'anxiété de séparation mais nous sommes quand même surprises qu'il soit mis aussi rapidement en adoption. Semble-t-il qu'il devait voir un évaluateur mais comment peuvent-ils évaluer un chien qui n'a pas de problème en présence de personnes mais surtout en l'absence de ces dernières?

Les commentaires mentionnés sur les statuts de la SPCA me fait capoter. Je me sens comme une moins que rien qui a abandonné le chien et qui semble ne pas lui avoir donné une chance. Quand je lis des commentaires comme "Il faut juste lui laisser le temps de faire confiance" (je paraphrase) je me dis, n'est-ce pas ce que nous avons fait? Nous avons adopté un chien qui avait constamment la queue entre les jambes et nous en avons fait un chien fonceur et fier. Cependant, comme un choc post-traumatique, il y avait en lui de l'anxiété de séparation que nous n'avons pas su régler et qui, malheureusement, a fini par sortir violemment soit en détruisant les choses autour de lui. Quel aurait été la prochaine étape? S'attaquer à lui-même? 

Il était parfait le chien, en apparence. Je lui ai appris le assis, couche, reste et la marche au pied. Je pouvais même enlever la laisse et il marchait à mes côtés. Il ne s'éloignait pas tant que je ne lui avait pas donner l'autorisation. Normal que les bénévoles qui le promènent trouvent qu'il marche si bien en laisse! J'ai suivi à la lettre les recommandations d'un éducateur canin pour tenter de le rescaper pour pouvoir le garder. Il était notre chien depuis 1 an et demi. Ce n'est pas rien!

Je n'aime pas me faire des idées sur ce que les gens peuvent penser. Ceux qui nous connaissent nous comprennent. Ils comprennent la situation qui devenait insoutenable. Le chien était seul à la maison que 3 heures par jour. Nous ne pouvions pas faire mieux. Nous ne pouvions tout de même pas demander une sabbatique à nos employeurs pour suivre un protocole qui aurait pu aider le chien sans toutefois le "guérir" complètement. Semble-t-il qu'un chien vivant de l'anxiété de séparation reste toujours fragile même si on réussi à le rescaper. 

Je suis fâchée. Fâchée de voir que la SPCA n'a pas pris au sérieux ma complainte face au chien et ne l'a pas placé en famille d'accueil par exemple pour tenter de récupérer le chien. Je suis fâchée de m'imaginer que le chien n'est qu'un coup d'argent pour eux. Nous l'avons "payé" et il retourne une deuxième fois à la caisse pour le prochain adoptant. Je ne veux pas faire de mauvaise presse à Whisky car je l'aimais beaucoup. Ma copine et moi avons d'ailleurs tant de pensées pour lui en ce moment. Nous l'imaginons dans la grande salle avec tous les autres chiens qui aboient. Nous le revoyons comme nous l'avons adopté, muet, couché dans le fond de sa cage. Il ne mérite tellement pas un tel traitement.

Je suis triste pour lui. Il sera adopté sans doute. Il est si beau, si gentil et si intelligent. Mais abandonné pour la deuxième fois sans se faire prendre en charge correctement par un organisme qui est supposé voir au bien être des animaux, il sera abandonné de nouveau à moins d'un miracle. Il sera encore plus détruit, son anxiété empirera. Que la SPCA prenne ses responsabilités et qu'elle aille plus loin que le simple fait de lui trouver une nouvelle famille, passer à la caisse et réclamer 250$. Nous n'étions pas en mesure de régler le problème ou d'avoir le temps de le faire. La SPCA, outre son rôle de trouver une nouvelle famille aux animaux, devrait essayer de régler le problème des chiens qui reviennent ou sinon, euthanasiez-les. Je blâme la SPCA non pas pour diminuer le blâme que je m'accable depuis maintenant 1 semaine mais plutôt parce que je considérais que c'était leur rôle de prendre en charge ce que je ne pouvais faire comme la DPJ pour une famille incapable de bien s'occuper de leur enfant. Je me suis fais une amère opinion de son rôle... Certains diront que ça l'aurait pu être pire, il aurait pu finir au Berger Blanc. Oui mais le Berger Blanc, on le sait qu'ils se foutent des problèmes, c'est une fourrière à but lucratif. La SPCA est supposée être plus...

Je suis triste pour Whisky... Il me manque, son énergie me manque... Je me demande si l'euthanasie n'aurait pas été mieux pour lui compte tenu du fait que la SPCA semble se foutre du problème. Recommandé le protocole est une chose, trouver une famille qui aura le temps de le faire est une autre. Avec tous les astérix qui empêchent quelqu'un de pouvoir adopté un animal je doute que la SPCA trouvera le miracle... et qui sera le plus grand perdant?

Whisky, couché au fond de sa cage.... 


Je suis désolée mon chien... d'avoir échouée.. :-(

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …