Accéder au contenu principal

Gabrielle : film ou docu-fiction bâclé? (Spoiler!!)

Je viens de voir le film Gabrielle. Je ne suis pas fan de ces films prisés dans les festivals un peu partout dans le monde ou de ses prix oscariens quand le sujet ne me dit rien. Je n'ai même pas vu encore le film tant prisé Mommy parce qu'il ne m'attire tout simplement pas, c'est tout vous dire. Le film Gabrielle passait à la télévision pendant les fêtes, je l'avais enregistré et nous avons donc décidé, ma copine et moi, de l'écouter. Après tout, je me disais que le sujet était une bonne idée et de ce que j'avais entendu parler c'était un film à voir obligatoirement. 

Si vous n'avez pas vu le film Gabrielle, je vous conseille de vous arrêter ici!



Je vais commencer par le positif du film. Je trouve que l'idée principale du film était une bonne idée. Montrer au gens les réalités des personnes avec des déficiences intellectuelles, leur processus pour s'occuper d'eux même, de vivre "normalement", les relations amoureuses, c'était vraiment une bonne idée à exploiter. Pour le jeu des acteurs, je ne suis pas une spécialiste mais je dirais que Alexandre Landry, celui qui joue le personnage de Martin est vraiment exceptionnel dans son interprétation d'une personne déficiente ne l'étant pas de nature... Le positif du film pour moi s'arrête là. J'ai terminé le film avec plus de pourquoi qu'autre chose.


Je ne sais pas nécessairement par quoi commencer mais, pourquoi avons-nous l'impression que le film a été terminé bâcler? Pendant le film, on voit le processus d'indépendance de Gabrielle, sa relation avec sa sœur et la peine d'amour des deux acteurs. Cependant, pour une raison que j'imagine lié au temps, on a rapidement mis fin au film en faisant terminer des "intrigues" rapidement. La sœur qui s'en va, les deux jeunes qui disparaissent pour baiser ensemble (et que personne ne cherche mais j'y reviendrai) et le show. On dirait que les scénaristes et réalisateurs ont comme réalisé qu'ils avaient filmé trop donc il fallait couper pour rentrer dans le temps... une fin bousculée pour un sujet lourd..


Je mentionne que les jeunes amoureux disparaissent un moment donné lors du show final. Les gens les cherchent mais très brièvement. D'un coup, il fait noir et le show commencent, personne ne s'est inquiétée outre mesure de leur absence. Les personnages étaient des gens avec des déficiences intellectuelles, incapable (selon le film) d'être totalement autonome. Pourquoi les gens ne les cherchent pas plus que ça?


Le show! La bande annonce, oui on mentionne l'histoire d'amour mais on parle beaucoup du projet de la chorale avec Robert Charlebois. On entend la version Ordinaire de Charlebois pendant tout le film (ou presque) et lors du show final, on ne la chante pas. De plus, on met l'accent sur le show mais ça fini sur le début du show... je ne sais pas, il me semble que ça fini raide le show. Il n'y a pas de suivi sur la disparition des deux jeunes. Nous sommes plusieurs à avoir trouvé la fin du film raide et bizarre...


La mère de Gabrielle n'est pas présente tout au long du film mais juste à la fin. Déjà qu'on avait l'impression qu'elle se foutait de sa fille mais en plus, qu'elle ne la cherche pas plus intensément lorsqu'elle disparait avec son amoureux... je ne sais pas, il me semble que sa présence n'était pas si utile que ça dans le film... La relation avec la sœur était plus intense et importante.. Pourquoi l'avoir terminée comme ça en faisant partir la sœur?...

La mère de Martin qui, elle aussi, se fou un peu de la disparition de son gars. Dans le film, c'est elle qui éloigne Martin du groupe et de Gabrielle et lorsque les deux disparaissent, elle n'est pas plus inquiétée que cela. Comme c'était la fin du film, on dirait que les réalisateurs n’ont juste pas voulu embarqué dans la potentielle réaction de la mère de Martin. Ils ont préféré donner l'impression que la mère avait finalement accepté la situation, comme ça!


Bref, Gabrielle avait un bon potentiel d'exploitation mais a laissé en suspend trop de choses qui ne se peuvent pas vraiment et semble avoir bâcler la fin comme pour terminer les choses rapidement ce qui est fort dommage...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

#BuryYourGay

Veuillez prendre note que ceci est un texte d'opinion où il sera question de quelques personnages de séries télévisées. Si vous ne voulez pas avoir des dévulgâcheurs (spoilers), cessez votre lecture. Si non, enjoy et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet.

Petite histoire du hastag #BuryYourGay, tiré du site internet de l'UQAM

"Dans la culture américaine, on donne le nom de «Bury your gays» au phénomène qui réserve des fins tragiques aux personnages queers, allant du départ définitif à la mort. Ce trope tire  son origine de fictions plus anciennes dans lesquelles il était inconcevable que les personnages LGBTQ puissent vivre heureux. Encore aujourd’hui, plusieurs de ces morts se produisent directement après une première relation sexuelle ou un premier baiser, rappelant l’idée que les personnages queers sont punis pour leur orientation sexuelle.  De Tara (BTVS) à Lexa (The 100), le cimetière continue de se remplir et compte pas moins de 175 pierres tombales portant l…