Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2016

La fête nationale du Québec... dans le fond de mon salon!

Il y eu une époque où je serais sortie fêter dehors parmis tout le monde la fête nationale du Québec. J'avais l'habitude de courir les grands rassemblements ou les show de mon idole, France D'amour. Depuis quelques années, cet empressement s'est amoindri. J'ai bien essayé d'aller au premier show de la Saint-Jean à Terrebonne lorsque Paul Daraiche était là.... mais après 6 ballades inconnus de mon répertoire de suite, j'ai décliné et je suis repartie chez moi. Comment se fait-il qu'on accepte une fête aussi tranquille? Où était le côté énergique, rassembleur et nationaliste? Outre les petites madames et petits monsieurs qui avaient pris la décision d'apporter leur petite chaise de camping pour écouter bien assis un show endormant... les gens étaient plus intéresser à "chiller" dans la rue...

L'an passé, Éric Lapointe venait enflammer le Vieux Terrebonne mais je n'avais pas le goût de me déplacer pour l'occasion. Trop de monde. Ce…

Le pouvoir des médias sociaux

Il y a 1 semaine et demie, j’ai écrit un texte, un vendredi, sur mon service que j’avais eu par unconseiller financier dans une banque connue. Je ne visais pas la banque en particulier mais surtout le service par le conseiller en particulier. J’ai reçu une réponse des responsables des « communautés » (lire ici médias sociaux) et le suivi s’est fait rapidement et le lundi suivant j’avais un appel d’une nouvelle conseillère et même de la directrice de la banque. Notre dossier a depuis évolué très rapidement.
Aujourd’hui, j’entends à la radio la nouvelle comme quoi une adolescente qui a tenté de se suicider l’an passé ne peut pas être assurée par la Caisse Desjardins dans l’assurancecollective familiale de sa mère. Tout le monde l’était mais pas elle à cause du risque… Le père a écrit un texte expliquant la situation qu’il a intitulé « Elle a survécu ». Comme par magie, Desjardins a réagi s’excusant et assurant la jeune adolescente.
Étant prise dans le trafic, j’ai eu le temps de réfléchi…

Épargner et travailleur autonome = possible?

Depuis quelques semaines, une publicité à la télévision circule. Elle met en scène un homme qui célèbre sa retraite avec les collègues de travail. Ces derniers lui offrent une belle grosse montre où il est écrit bonne retraite à l’arrière. On voit l’homme revenir chez lui, piteux, seul. Pour finalement le voir aller revendre la montre dans un « Pawn Shop » parce qu’il a de la misère à joindre les deux bouts. D’ailleurs, le slogan de la publicité c’est justement cela. Après avoir travaillé tant d’années, on ne devrait pas avoir de la difficulté à joindre les deux bouts.
Cette publicité m’a touché droit au cœur surtout par mon statut de travailleur autonome. Je n’ai que 33 ans. Certains diront que c’est jeune mais cela se fait tard quand même pour cotiser pour mes vieux jours. Je n’ai pas été atteinte par ce devoir de cotiser pour pouvoir « bien » vivre plus tard que depuis que je suis travailleur autonome ces deux dernières années. Avant cela, je profitais de la vie, je dépensais… d’ail…

Petite fierté du jeudi!

Depuis 2 ans et demi, je travaille au musée de la Logistique des Forces canadiennes et je fais surtout de la documentation. Je n'ai pas vraiment accès à internet donc souvent les informations que j'inscris dans la base de données sont sommes toutes basique quoi que parfois je vais voir mon boss lorsque je veux plus de détails.
Mais aujourd'hui, j'ai vécu une petite fierté qui me démontre que mes 2 dernières années et demi ont donné des résultats! 
Un monsieur d'un certain âge est arrivé au musée avec des photos. Il voulait savoir si on pouvait lui donner des informations de plus sur son père qui avait été dans l'armée à l'époque de la Deuxième Guerre mondiale et pour qui ils n'ont pas beaucoup d'information (le père étant mort très jeune à 41 ans).
Mon boss étant occupé avec un groupe de militaire je prends une chance en lui offrant de regarder ses photos pour voir si je ne reconnaitrais pas des trucs pouvant identifier le régiment, l'unité ou autr…

La Banque Nationale, hypothèque et service à la clientèle : Mea culpa!

Suite à ma petite montée de vendredi dernier sur ce blog où je me plaignais du service que j'avais reçu lors de notre demande d'hypothèque, tout est allé vite tout d'un coup. 

Tout d'abord, j'ai reçu une communication sur Twitter de la Banque Nationale me demandant des informations pour régler le problème. Dès le lundi, j'ai reçu un téléphone de la directrice (on ne rit plus) de la succurcale où je fais affaire. Les choses se sont alors déroulées rapidement. Juste avant son téléphone, j'avais reçu un téléphone de la nouvelle personne qui s'occuperait de mon dossier. Tout s'est passé vite, nous avions déjà une réponse le lendemain. 

Donc aujourd'hui, bien que je n'ai pas visé la Banque dans mon dernier billet, je dois admettre que notre plainte a été reçue avec sérieux et ils ont avisé rapidement! Alors pour le service aux plaintes, on peut donner un beau 10! :-)