Accéder au contenu principal

Lecture à faire, selon moi!

Je fais rarement des billets sur des livres à lire. À part les grands médias, qui s'intéresse à des goûts de particulier. D'ailleurs, mes goûts ne seront sûrement pas les mêmes que les vôtres et vice versa. Cependant, j'avais quand même le goût de partager mon top 10 des romans que vous devez lire pendant vos vacances (ou l'été si vos vacances sont terminées). Des lectures rapides et captivantes!


1- La fille de papier - Guillaume Musso



Tout d'abord, mon livre fétiche qui m'a renversé : la fille de papier. C'est l'histoire d'un auteur très populaire victime de la page blanche, qui s'est fait plaquer par sa pianiste vedette et qui sombre dans la dépression et les dettes. Un jour, une femme se retrouve derrière sa porte patio, nue, sous la pluie et prétend être tombée de son roman qui a eu un problème d'impression et qui a mal imprimé à partir du milieu du livre. 

Commence alors une course complètement folle pour réussir à ramener son personnage dans le livre car cette dernière, dans le monde réel, tombe malade. Une fin que jamais je n'aurais imaginée. J'en suis encore sous le choc d'avoir autant embarqué dans ce roman et de frapper un punch incroyable à la fin. Moi qui adore les livres avec un peu de fantaisisme. Vous serez servi.

Si vous devez lire un seul livre cet été, c’est celui-là que vous devez lire selon moi. Lecture légère, rapide, intrigue fascinante, vous dévorerez ce livre je vous le garanti. Un « must » de Guillaume Musso.


2- Il était une fois, la reine et la voleuse (trilogie) -  Kyrian Malone et Jamie Leigh



Cette fan fiction qui prend sa base sur la télésérie Il était une fois, passant présentement à TVA, m’a elle aussi complètement absorbé. Je cherchais un roman ayant pour terme une relation entre deux femmes et je suis tombée sur cette trilogie. Je ne connaissais pas la série télévisée avant de la lire je peux donc dire objectivement que j’ai adoré le concept. Encore une fois, mon côté fantaisisme a été servi et la lecture s’est fait très rapidement.

C’est de la littérature homosexuelle, j’ai donc un parti pris mais je vous garanti qu’on entre rapidement dans l’histoire. Avec plusieurs passages cocasses et de bonnes répliques, voilà une saga que vous lirez rapidement encore et sans difficulté.



3- L’horizon à l’envers – Marc Lévy


Dans le même genre d’écriture que Guillaume Musso, Marc Lévy nous transporte dans son monde plus souvent qu’autrement. Dans ce dernier roman, encore une fois, le côté fantaisiste de l’histoire m’a plus. En fait, ce n’est pas tant fantaisiste que l’idée de ce qu’on pourrait faire dans le futur avec notre mémoire. Je ne veux pas entrer trop dans les détails pour ne pas vendre la mèche de l’histoire mais on retrouve dans ce livre ce que Marc Lévy maitrise bien soit une belle histoire d’amour qui passe le temps.

Si au début de la deuxième partie j’ai été un peu déstabilisée par la tournure de l’histoire, le dénouement m’a apaisé! Une belle petite lecture qui mélange la science, le futur et l’amour!





4- Au bord de la rivière (4 tomes) – Michel David

Lorsque ma mère m’a parlé des livres de Michel David, je ne savais pas trop si j’allais aimer. C’était la première fois que je lisais des livres historiques qui n’avait pas rapport avec la 2e Guerre Mondiale. J’appréhendais donc cette lecture.

Je fais mon mea culpa, j’ai dévoré littéralement les 4 tomes. On s’attache vraiment beaucoup à la famille Beauchemin dont l’histoire se passe dans les années 1870. Je me suis surprise à m’imaginer un peu le temps surtout grâce à des images de la télé série des années 90 (qui ne vieilli pas mal du tout) : Les filles de Caleb. Une lecture simple, des répliques cocasses et amusantes, je n’ai pas été capable à court terme de lire une autre saga de M. David tant je m’étais attaché à la famille Beauchemin. Se fut dur les laisser partir… une belle lecture historique de la vie des familles québécoises à l’époque.


5- La bicyclette bleue – Régine Deforges


Si mon intérêt pour les histoires fantaisistes est bien présent, les histoires se passant durant la 2e Guerre Mondiale sont des moments mémorables pour moi. Bien que la saga compte 10 tomes, je n’ai lu que les 3 premiers qui se passent durant la 2e Guerre Mondiale en France. J’ai malheureusement décroché pendant le 4e tome. Les 3 premiers tomes m’ont tellement demandé émotivement qu’après la fin de la 2e Guerre, je voulais passer à autre chose.

Cependant, la trilogie de la bicyclette bleue ressemble beaucoup à Autant en emporte le vent comme trame de relation entre les deux personnages. Vous reconnaitrez beaucoup de ressemblance entre les deux œuvres. La lecture se fait rapidement et est captivante. Les détails fort précis de la guerre et la résistance en France donnent parfois des sueurs froides. À Lire!



6- Seras-tu là? – Guillaume Musso


Un autre Musso. Si vous avez à lire de bons petits romans, ceux de Guillaume Musso sans exception sont magnifiques. En fait, je trouve que Musso maitrise très bien le punch et le suspense. Dans « Seras-tu là? », Musso nous amène dans une histoire où le personnage principal revient dans le passé voir son homonyme. Il n’a même pas 10 chances de revenir pour changer son passé en espérant un meilleur futur.

J’adore la trame de l’histoire par encore son côté fantaisiste mais aussi par le concept de « que donneriez-vous pour revenir en arrière et changer les choses »? On dit qu’il ne faut pas vivre dans le regret mais si on pouvait changer des choses le ferait-on?






7- La vie c’est cool – Neil Paricha


Ce n’est pas un roman mais je ne pouvais pas le mettre comme lecture d’été et légère. Le livre c’est en fait un tas d’anecdote de l’auteur qui prouve que la vie est cool. Que même dans les petites choses, la vie peut être cool. Un livre bon pour le moral souvent drôle! À lire avec le sourire! 














8- Les trilogies des Siècles – Ken Follet



Dans les 3 romans, on passe de la 1ère Guerre Mondiale, à la 2e pour finir avec la Guerre Froide. Les personnages suivent les romans et leur génération prennent le relais. Des romans un peu plus massifs que les précédents mais tout aussi captivant tant dans le détail que dans l’histoire.




9- Au nom de tous les miens – Martin Gray


Un genre de roman autobiographique qu’il faut absolument lire si on s’intéresse à la 2e Guerre Mondiale et l’holocauste. Martin Gray nous amène dans le déroulement de sa vie de sa Pologne natale, au Ghetto de Varsovie en passant par un camp de concentration et la liberté… qui a un prix. Un livre bouleversant qui nous démontre la force et la résilience qu’un homme peut avoir devant tant d’obstacle.












10- L’instant présent – Guillaume Musso

 

Je termine avec un autre Musso. Celui-là est différent des autres d’après moi. Il nous amène à réfléchir sur l’instant présent. Il nous démontre qu’on peut parfois être si absent pour les autres qu’on manque un tas de chose. Vivre l’instant présent!












Voilà, bonne lecture!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

#BuryYourGay

Veuillez prendre note que ceci est un texte d'opinion où il sera question de quelques personnages de séries télévisées. Si vous ne voulez pas avoir des dévulgâcheurs (spoilers), cessez votre lecture. Si non, enjoy et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet.

Petite histoire du hastag #BuryYourGay, tiré du site internet de l'UQAM

"Dans la culture américaine, on donne le nom de «Bury your gays» au phénomène qui réserve des fins tragiques aux personnages queers, allant du départ définitif à la mort. Ce trope tire  son origine de fictions plus anciennes dans lesquelles il était inconcevable que les personnages LGBTQ puissent vivre heureux. Encore aujourd’hui, plusieurs de ces morts se produisent directement après une première relation sexuelle ou un premier baiser, rappelant l’idée que les personnages queers sont punis pour leur orientation sexuelle.  De Tara (BTVS) à Lexa (The 100), le cimetière continue de se remplir et compte pas moins de 175 pierres tombales portant l…