Accéder au contenu principal

Qu'est-il arrivé à mon défilé?


 


J’ai assisté au défilé de la fierté gaie à Montréal, dimanche passé, pour la première fois depuis 6 ans. Je suis tombée par terre de voir ce qu’il était devenu. Au lieu de festoyer comme j’aurais du le faire, j’ai plutôt trouvé le défilé très long et ennuyeux. Il était loin de ce qu’il était auparavant. Je l’ai trouvé très politisé et ça m’a ennuyé.


Politiser le défilé?

Je n’ai rien contre la présence des politiciens. D’ailleurs, c’est toujours important de voir les politiciens, ceux qui font que nos droits sont de mieux en mieux reconnus, faire un cortège dans ce défilé. C’était significatif de voir pour la première fois un premier ministre fédéral marcher dans le défilé! Où je décroche c’est de voir par la suite une panoplie de délégation de différent parti politique prendre la place et plus d’attention que des organismes et regroupement aidant les homosexuels. Parti libéral du Canada, Parti Québécois, Parti vert, NPD, OUT! Déjà qu’on a vos chefs en cortège avons-vous besoin de voir vos publicités déguisées dans la démonstration de votre supposé amour et respect des gais (es)? Déjà là, on aurait diminué un peu le temps du défilé, on aurait été gagnant. Admettons que faire les 3 minutes de silence en hommage aux victimes d’Orlando devant la délégation du Parti Libéral du Canada… J’aurais préféré tomber sur un organisme dont la mission première est de servir la population homosexuelle. Je comprends que la politique nous a permis de faire des avancées à plusieurs niveaux mais je trouve qu’elle prenait un peu trop de place dans le notre défilé…  Pourquoi ne pas avoir inclus tout plein d’organismes comme des associations d’étudiants (es) gais (es)? Des organismes de régions? Pourquoi s’arrêter à Montréal? L’homosexualité touche tout le monde… partout au Québec!



Et les syndicats?

Si je déplore la trop grande présence du politique dans le défilé, qu’en est-il des syndicats? Encore là, je ne comprends pas ce qu’ils faisaient là! Je comprends que les syndicats sont unis avec nous, etc. mais ils n’avaient pas d’affaire là! Que font-ils en particulier pour les homosexuels? S’il y avait eu « L’association des gais et lesbiennes du Vieux-Port » par exemple, ça l’aurait été différent…  S’introduire dans un défilé qui se veut festif et qui normalement devrait faire connaitre les différents organismes aidant les homosexuel, les syndicats avaient-ils leur place là?


Où est le festif?

Il y a 6 ans, il y avait une tonne de char festif avec de la musique. Il y avait plein de gens qui dansait, il y avait beaucoup d’ambiance. Cette année, j’ai trouvé que ça tombait à plat. Il n’y avait pas d’ambiance autour de nous et le défilé manquait de punch. Oui il y a bien eu des moments intéressants mais lorsqu’un moment donné, il y avait de grands espaces entre chacun des groupes… on a commencé à faire courir le monde!!! Allo l’élégance et l’intérêt du spectateur.  On assistait à un spectacle où on poussait les gens à aller plus vite. C’est un peu comme si on disait à Céline Dion de faire juste 2-3 chansons parce que ca va être trop long sinon… Comment péter un spectacle…

Les espaces entre les groupes n’auraient-ils pas été moins gros s’il y avait eu moins de groupe? Pendant mes années à faire de la démystification dans les écoles avec le GRIS-Québec et GRIS-Montréal, je défendais le défilé festif et coloré comme un moment de fierté et de festivité pour être nous-même. Je n’ai rien contre la présence dans le défilé de groupe moins « festifs » (musique et danse) comme des organismes oeuvrant dans la communauté car c’est la base du défilé… mais pourquoi la politique occupait-elle autant la place?



Moment fort

Le moment fort pour moi restera le moment de silence de 3 minutes que nous avons fait. 3 minutes de silence pour une foule dans le Centre-ville de Montréal c’était assez fort comme message!


En conclusion, je ne sais pas si je vais retourner l’an prochain. Ma copine voudrait participer au défilé avec son syndicat mais à voir mon opinion et combien ils étaient lors du présent défilé (4), je ne sais pas si j’ai vraiment le goût. Je ne suis plus à la même place qu’à l’époque dans mon cheminement où le défilé était très important. Je n’ai plus besoin du défilé pour me sentir fière et bien dans ma peau. Je n’ai plus besoin du défilé pour m’afficher ouvertement. Cependant, je crois que le défilé est encore important pour plusieurs personnes qui sont dans un cheminement plus précoce… mais encore faut-il que le défilé reste un défilé de la fierté gaie et non un défilé d’opportunisme politique et syndical! Quand la vedette du défilé c'est Justin Trudeau..... misère.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …