Accéder au contenu principal

Les mea culpa du premier roman

"Dites-vous que votre premier roman sera un échec!"

- Bob Mayer, "Écrire un roman et le faire publier"



J'ai paraphrasé Monsieur Mayer, car cette phrase m'avait marqué dès le début de mon processus d'écriture de mon premier roman. Lorsque j'avais lu cet argument dans le livre de M. Mayer, cela m'avait réconforté beaucoup et m'avait vraiment motivé à écrire ce qui me passait par la tête, sans me soucier du résultat. Je me sentais libre d'écrire comme je pouvais. Je m'amusais et je m'amuse toujours encore. 


Par la meilleure des chances, mon premier manuscrit avait suffisamment retenu l'attention de la maison d'édition que j'avais ciblée et j'ai commencé le processus de publication. Cela fait plus ou moins un mois que je suis officiellement publiée. Je n'ai aucune idée de la popularité ou non de mon roman, outre les commentaires de mon entourage ayant eu le livre en main.


Je voguais sur le bonheur de cette publication et j'étais même en train de chercher un extrait à lire pour notre lancement physique de notre roman. Et là, horreur, j'ai découvert un oubli impardonnable qui me ramène à la réalité du processus sérieux de la correction. J'ai découvert une note laissée par la correctrice que j'ai omis d'enlever! Le roman est déjà imprimé de plusieurs copies, partout dans le monde, et voilà qu'un oubli aussi ridicule se pointe! 

Là, je commence à paniquer. Ce n'est pas que je me considérais dorénavant comme une auteure professionnelle, loin de là, mais quelle honte de voir une erreur de la sorte!!! Bien qu'elle ne semble pas avoir été trop visible aux yeux des lecteurs (je n'ai eu aucun commentaire là-dessus), moi, je ne vois que cela maintenant!!

Voilà pourquoi la phrase de Bob Mayer m'est revenue. Je ne dis pas que mon roman est un échec aux ventes, mais il y a tant d'imperfection dans ce premier roman que pour moi, il est un échec. Je suis fière de l'histoire et de l'accomplissement, il n'y a pas de doute. Cependant, je sais que je peux faire mieux pour le prochain. Surtout, beaucoup plus de temps et d'attention avec la correction afin de ne pas faire ce genre d'erreur à l'avenir... Vous me direz que je suis un peu trop dur envers moi-même et vous avez raison, mais pour la qualité ne faut-il pas être demandant envers soi-même?

Bob Mayer dit que même après plus de 50 livres à son actif (au moment d'écrire "Écrire un roman et le faire publier), il apprenait encore à chaque roman. J'ai remarqué l'effet moi aussi dès l'écriture de mon deuxième manuscrit. Mon premier roman reste un moment marquant, mais à chaque histoire que j'écris (j'en ai trois maintenant), je trouve que ma fluidité est meilleure...

En conclusion, même si je suis publiée, je reste une auteure amateur et je dois rester indulgente envers moi-même. J'ai fait un oubli important. Soit. Assumons et tâchons de ne pas répéter l'erreur la prochaine fois!

Donc, si vous avez acheté mon roman ou comptez le faire, soyez indulgent, le meilleur s'en vient dans un avenir rapproché! Profitez de la chance que vous avez de tenir entre vos mains un roman de qualité avec ses petits défauts de débutants! :-)



P.S. Je n'ai que moi à blâmer pour l'erreur. Elle est seulement de moi! C'était ma responsabilité de voir à l'acheminement du texte final, dans le bon état.


Pssst, pour acheter mon livre c'est ici! :-)



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

Amenez-en des modèles : mise à jour!

Le 24 février dernier, j'écrivais un article sur les modèles de plus en plus nombreux de couples lesbiens dans les séries télévisées.  J'avais envie de faire une petite mise à jour de la liste que j'avais mentionnée. Seule #Vanity et #Kana ont survécu à ces derniers huit mois.. les autres ayant vu leur série annulée ou se terminer ne reviendront pas dans la liste actuelle. #Sanvers s'en sort légèrement, plus par espoir que par réalité.. vous verrez.


#KANA


Diminutif de Kate et Rana, ce couple du soap britannique Coronation Street a vécu une année rock'n Rolls. En effet, la découverte de ses sentiments envers Kate n'a pas été de tout repos pour la pauvre Rana. De culture musulmane, nous avons suivi avec souvent beaucoup de tristesse et de frustration la dure réalité d'aimer une personne du même sexe pour des croyants religieux (ici musulman). Mêlé au suicide du frère de Kate, la mort du père à Rana et le divorce de celle-ci avec son mari a rendu l'histoire …