Accéder au contenu principal

Une discussion particulière..

C’est indéniable, des gens entrent et sortent de notre vie tous les jours, toutes les semaines, tous les mois. Parfois, on ne revoit plus certaines personnes. Elles restent prisonnières de nos souvenirs, souvent, vagues.

D’autres fois, malgré les années vous séparant de votre dernière conversation, vous avez la chance d’entrer en contact de nouveau. C’est ce qui m’est arrivé ce soir. J’ai parlé au téléphone avec quelqu’un avec qui je n’avais pas parlé depuis des années. Près de 14 ans plus tard, l’écriture m’a permis de reparler de vive voix avec une amie du temps où je résidais à Québec.

Je suis présentement en train de plancher sur une idée qui mettrait en scène une militaire de l’armée canadienne.  J’ai alors tout de suite pensé à cette amie lointaine que j’avais repris contact, il y a quelques années, grâce à Facebook. C’est sur cette plateforme sociale que j’avais découvert qu’elle avait été dans l’armée. J’ai donc eu la chance de discuter avec elle sur la vie d’un militaire et les petits détails pertinents à la crédibilité de mon histoire. Le simple fait d’apprendre comment on vous annonce que vous partez outre-mer ou même les détails des lieux de la base militaire en Afghanistan, voilà une discussion qui m’aura appris beaucoup.

Mais outre les détails techniques, nous avons eu la chance de discuter d’événements particulièrement difficiles qu’elle a vécus en mission et j’ai été émue de cela. Je savais qu’elle avait perdu deux amis avec qui elle faisait équipe, mais je ne savais pas à quel point elle avait passé aussi près de la mort. De savoir qu’aujourd’hui, elle est mère, avec sa conjointe, d’une petite fille et qu’elles attendent un deuxième enfant est émouvant. Passer si près de la mort pour donner ainsi la vie, n’est-ce pas magnifique?

Je profite de cette tribune, et de ma conversation avec mon amie, pour honorer la mémoire de ces deux collègues qui ont perdu la vie, le 26 juin 2010, en Afghanistan. Tout comme 156 autres militaires, « le Caporal-chefKristal Giesebrecht et le Soldat Andrew Miller, ont donné leur vie en aidant à créer les conditions de sécurité nécessaires pour les efforts de reconstruction et les progrès continus en Afghanistan. » (source : Force armées canadiennes)


Les guerres n’ont peut-être plus la même dimension qu’à l’époque, mais elles restent tout aussi dangereuses pour ceux et celles qui se battent pour la liberté.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cavalerie pour un python

Les temps frais arrivent. Il est souvent probable que des chats errants ou d’autres petits animaux tentent de se protéger du froid en se faufilant à l’intérieur du moteur de la voiture. Cet après-midi, mon employeur a eu la mauvaise surprise de voir sa voiture inutilisable. Rien ne fonctionnait, la batterie était morte. Il a donc appelé CAA Québec pour venir le remorquer.
Quelle ne fut pas la surprise du remorqueur lorsqu’il a ouvert le capot de la voiture afin de voir s’il ne pouvait pas trouver la source du problème? Un python royal s’était faufilé à travers le moteur! Depuis combien de temps se trouvait-il là? Considérant la distance entre sa maison et le travail, nous doutons fort que mon boss ait pu transporter un tel intrus jusqu’au musée. La meilleure hypothèse est que le python se trouvait en dessous du musée ou à l’extérieur, et que lorsque la voiture de mon boss, dégageant de la chaleur, a été stationnée au musée, ce dernier s’est faufilé à l’endroit où il faisait le plus cha…

Lorsque l'offre surplombe la demande: comment arriver à se démarquer?

Je suis une "jeune" auteure. Je suis publiée dans une petite maison d'édition québécoise, Homoromance Éditions. J'ai maintenant deux romans publiés et deux autres qui viendront plus tard.

La vie d'auteur n'est pas aussi "glamour" qu'on pourrait le croire. Considérant qu'environ 9% des auteurs québécois peuvent vivre de leur plume, je suis très loin de pouvoir penser faire ça de ma vie.

Je ne suis pas la seule à vouloir me faire connaitre. Si nous n'avons pas les moyens de nous faire de la publicité, il ne reste que de faire du bouche-à-oreille. Depuis que j'ai commencé à écrire, je me suis inscrite à plusieurs pages Facebook qui touchent les livres. Dans la plupart de celles-ci, l'accent est mis sur la promotion des livres. C'est effrayant comment il y a des auteurs et des livres offerts. La question que je me pose: où sont les lecteurs?

La plupart des publications des auteurs sur ces pages Facebook ne reçoivent jamais ou bien p…

La recherche d'emploi

Voilà un titre poche. Sans âme et très simple. Un peu comme mon énergie et mon enthousiasme ces jours-ci.






Ce n'est un secret pour personne autour de moi, je cherche un nouvel emploi. Je suis épuisée d'être travailleur autonome avec un statut précaire. Depuis des mois, j'envoie des CV dans l'espoir de pouvoir poser pieds à terre, pour longtemps. 


Pourtant, pour la première fois de ma vie, je n'ai jamais eu autant de difficultés à trouver un emploi. Même les garderies, où j'ai presque 10 ans d'expérience, ne me rappelle pas. J'ai revu mon CV. Je l'ai fait changer par une connaissance ayant de l'expérience dans les ressources humaines. Rien.


En fait, ce n'est pas tout à fait vrai. J'ai bien reçu des appels. Cependant, les salaires ne me convenaient pas selon mon mode de vie. Parce qu'il est là le problème primaire, j'ai un mode de vie qui demande un certain salaire. Comment peut-on espérer trouver un emploi plus convenable quand la moy…