Accéder au contenu principal

Une discussion particulière..

C’est indéniable, des gens entrent et sortent de notre vie tous les jours, toutes les semaines, tous les mois. Parfois, on ne revoit plus certaines personnes. Elles restent prisonnières de nos souvenirs, souvent, vagues.

D’autres fois, malgré les années vous séparant de votre dernière conversation, vous avez la chance d’entrer en contact de nouveau. C’est ce qui m’est arrivé ce soir. J’ai parlé au téléphone avec quelqu’un avec qui je n’avais pas parlé depuis des années. Près de 14 ans plus tard, l’écriture m’a permis de reparler de vive voix avec une amie du temps où je résidais à Québec.

Je suis présentement en train de plancher sur une idée qui mettrait en scène une militaire de l’armée canadienne.  J’ai alors tout de suite pensé à cette amie lointaine que j’avais repris contact, il y a quelques années, grâce à Facebook. C’est sur cette plateforme sociale que j’avais découvert qu’elle avait été dans l’armée. J’ai donc eu la chance de discuter avec elle sur la vie d’un militaire et les petits détails pertinents à la crédibilité de mon histoire. Le simple fait d’apprendre comment on vous annonce que vous partez outre-mer ou même les détails des lieux de la base militaire en Afghanistan, voilà une discussion qui m’aura appris beaucoup.

Mais outre les détails techniques, nous avons eu la chance de discuter d’événements particulièrement difficiles qu’elle a vécus en mission et j’ai été émue de cela. Je savais qu’elle avait perdu deux amis avec qui elle faisait équipe, mais je ne savais pas à quel point elle avait passé aussi près de la mort. De savoir qu’aujourd’hui, elle est mère, avec sa conjointe, d’une petite fille et qu’elles attendent un deuxième enfant est émouvant. Passer si près de la mort pour donner ainsi la vie, n’est-ce pas magnifique?

Je profite de cette tribune, et de ma conversation avec mon amie, pour honorer la mémoire de ces deux collègues qui ont perdu la vie, le 26 juin 2010, en Afghanistan. Tout comme 156 autres militaires, « le Caporal-chefKristal Giesebrecht et le Soldat Andrew Miller, ont donné leur vie en aidant à créer les conditions de sécurité nécessaires pour les efforts de reconstruction et les progrès continus en Afghanistan. » (source : Force armées canadiennes)


Les guerres n’ont peut-être plus la même dimension qu’à l’époque, mais elles restent tout aussi dangereuses pour ceux et celles qui se battent pour la liberté.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La cavalerie pour un python

Les temps frais arrivent. Il est souvent probable que des chats errants ou d’autres petits animaux tentent de se protéger du froid en se faufilant à l’intérieur du moteur de la voiture. Cet après-midi, mon employeur a eu la mauvaise surprise de voir sa voiture inutilisable. Rien ne fonctionnait, la batterie était morte. Il a donc appelé CAA Québec pour venir le remorquer.
Quelle ne fut pas la surprise du remorqueur lorsqu’il a ouvert le capot de la voiture afin de voir s’il ne pouvait pas trouver la source du problème? Un python royal s’était faufilé à travers le moteur! Depuis combien de temps se trouvait-il là? Considérant la distance entre sa maison et le travail, nous doutons fort que mon boss ait pu transporter un tel intrus jusqu’au musée. La meilleure hypothèse est que le python se trouvait en dessous du musée ou à l’extérieur, et que lorsque la voiture de mon boss, dégageant de la chaleur, a été stationnée au musée, ce dernier s’est faufilé à l’endroit où il faisait le plus cha…

Je suis migraineuse

J'ai eu une migraine hier.
J'ai de la difficulté à expliquer pourquoi j'en fais, mais je sais que lorsque j'en subis une, ma journée est une perte totale. 
Cela commence par une douleur ressentie d'un seul côté de la tête. Parfois à gauche, parfois à droite, ça varie chaque fois et elle est localisée près d'un oeil. Une douleur intense me donnant comme des pulsations sur les tempes. Parfois, j'ai tellement mal que j'ai envie de me donner des coups de poing à la tête afin de tenter de diminuer la douleur. La migraine me donne aussi mal au cou et parfois, j'ai l'impression que seul un massage de cette région peut me soulager.
Alors, je prends des Tylénols, parfois des Advils, afin de tempérer ma douleur. Ça ne marche pas toutes les fois, eh oui, j'abuse des analgésiques. Quand j'ai mal, je ne m'endure plus. C'est inévitable, lorsque j'ai une migraine, je ne suis plus fonctionnelle. Je suis de celles qui n'arrivent plus à fonct…

Les raisons d'abandonner un animal : bonnes ou mauvaises? Mon opinion...

Vraiment, j'haïs ça aller sur les sites d'annonces classées regarder dans la section des animaux. Je l'ai fais ce soir. Pourquoi? Je ne sais pas trop. Ça me fait chier sincèrement de voir autant de chats et de chiens à donner. Le problème de la surpopulation réside beaucoup à ça. Des tonnes de personnes prennent un chaton et le donne quand il est rendu à l'âge qu'il devrait être stérilisé... Faites juste un tour sur Kijiji pour vous apercevoir que le nombre de chat qui sont à donner et qui ont atteint ou vont atteindre l'âge d'un an et qui ne sont pas stérilisés c'est énorme! Avec toutes les campagnes de sensibilisation qui existe, je ne comprends tout simplement pas l'inconscience des gens. 
Ce que je trouve le plus frappant c'est toutes les raisons qu'on peut évoquer pour trouver une défense à abandonner son animal. Je le dis tout de suite, je n'ai pas la conscience tranquille moi-même car dans le passé, j'ai dû abandonner des anima…