Accéder au contenu principal

Secret d'auteur : des personnages inspirants

Pour ce 10e jour du #28NuancesdeRomanciers #Authorlifemonth, je devais vous donner un secret d'auteur. J'ai eu besoin de réfléchir quelques minutes pour trouver quelque chose que vous ignoriez. J'ai opté pour l'inspiration que j'ai de mes personnages.

J'ai un intérêt marqué pour les personnages féminins au fort caractère. Peut-être est-ce parce que je les envie de foncer tête première, de dire ce qu'elles pensent, d'avoir confiance en elles. J'adore ces têtes fortes et j'aime me projeter dans leur univers. Personnellement, cela me permet d'être une personne différente de qui je suis réellement dans la vie. Contrairement aux personnages forts que j'affectionnent, je suis plutôt réservée et la confiance fragile. Vivre dans la peau de personnalités fortes le temps d'un roman me permet d'affonter des situations que je ne serais sans doute en mesure de faire dans la vraie vie.

Voici donc une petite liste de personnages féminins fort qui m'ont marqué et qui inspirent mes écrits.


Lexa

Ce n'est un secret pour personne, mais Lexa arrive en tête de liste. C'est un peu son histoire qui m'a inspiré mon premier roman, Au-delà du devoir, ainsi que la suite. Au-delà de la romance qu'elle a eu avec Clarke dans The 100, j'adoré le leadership qu'elle avait et l'influence qu'elle exercait sur les autres, parfois plus imposant qu'elle. Elle avait beaucoup de caractère et de front. C'est une personnalité tellement plaisante à recréer. 


Sara Lance & Ava Sharpe

Eh oui, un duo! Je ne pouvais pas choisir entre les deux parce que d'après moi voilà LE couple de femmes par excellence dans les séries télés. Caractère, forte personnalité, charisme, elles forment ensemble un couple fort qui "lead" leurs troupes respectives. Malgré leurs fortes personnalités, elles savent montrer l'une envers l'autre leur vulnérabilité.



Pepa

Je viens à peine de découvrir l'histoire de Pepa et Silvia dans la série policière espagnole, Los Hombres de Paco. Terminée en 2010, cette émission est sortie du lot en mettant de l'avant une relation lesbienne très solide et très jolie. Contrairement à Silvia, Pepa a du coffre et est ma préférée des deux. Forte personnalité, s'affirmant dans tout et policière en plus, voilà tous les ingrédients pour me plaire ;) Dans le couple, c'est certainement elle qui porte les culottes même si on a pu voir à plusieurs reprises sa vulnérabilité tant devant Silvia qu'après la disparition de sa douce... Un très beau personnage que j'adore qui fera tout pour venger Silvia, froidement et sans remord.



Nadine Legrand


Ceci n'est pas un personnage lesbien, mais je me devais le mettre dans la liste. Elle m'a beaucoup marqué. Sortie de la série policière québécoise District 31, Nadine Legrand était la lieutenant du poste. J'ai tout de suite adoré l'audace du personnage et la forte personnalité de cette dernière. Rarement, je trouve, ou du moins, pas assez, avons-nous vu un personnage féminin avec autant de pogne, de caractère et d'ascendant sur les autres dans la télévision québécoise. Son départ brutal de la série a semé une onde de choc partout au Québec. Rarement avions-nous eu un tel impact à la suite la mort d'un personnage il me semble... Bref, Nadine Legrand mérite amplement sa place dans cette liste.


Alex Vause

Voilà un autre personnage que j'adore. Toujours prête à défendre les autres, un fort charisme et sûre d'elle même. Comme les autres personnages mentionnés plus haut, elle a un ascendant important sur les autres et surtout Piper. Bien hâte de voir ce que nous réserve la dernière saison de Orange is the new black.


Et vous? Quels personnages vous inspirent?





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Personnages lesbiens et leur impact

Pour ceux qui me suivent, vous savez que je partage parfois des articles concernant les différents couples de femmes dans les séries télévisées. Récemment, un couple est sorti du lot sur les médias sociaux. Juliantina vous dit quelque chose? L'impact de ce duo a été si grand sur Twitter entre autres que j'avais envie d'aborder avec vous les diverses répercussions qu'on eu les différents couples de femmes dans le passé (ou le présent) dans les séries télévisées. Cette liste est basée sur ce que j'ai observé sur Twitter.

Impact très grand

Clexa
Comment ne pas mettre Clexa (diminutif de Clarke et Lexa) en tête de liste du couple ayant eu le plus grand impact sur la communauté lesbienne? Aucun couple dans ma liste n'a eu autant de répercussions que celui formé par les deux personnages de la série The 100. Si on oublie leur forte personnalité et leur leadership, je crois que l'engouement pour ce duo était surtout dû au fait que c'était l'une de premières fo…

Du renouveau qui fait du bien

J'ai été plutôt absente sur ce blogue depuis des semaines. Beaucoup de changements ont eu lieu dans ma vie ce qui a compliqué un peu la suite de mon implication sur ce blogue.

Tout d'abord, j'ai changé d'emploi! Voilà le plus gros changement. Je suis partie d'un travail avec beaucoup d'instabilité pour un autre beaucoup plus sûr. J'avais besoin de me lever le matin et de savoir que j'avais un travail. J'étais épuisée mentalement de me demander ce qui adviendrait de mon prochain contrat. Vivre aux deux mois cette situation ne m'enchantait plus.

J'ai donc laissé cet emploi que j'aimais bien et pour lequel j'étais retournée aux études. Je me suis retrouvée dans un nouvel environnement que je n'avais jamais connu avant : le transport. À ce moment-ci de ma vie, cet emploi me donne tout ce dont j'ai besoin actuellement : stabilité, salaire et futur. Cependant, ce nouveau travail m'a demandé beaucoup d'énergie depuis un mois e…

#BuryYourGay

Veuillez prendre note que ceci est un texte d'opinion où il sera question de quelques personnages de séries télévisées. Si vous ne voulez pas avoir des dévulgâcheurs (spoilers), cessez votre lecture. Si non, enjoy et n'hésitez pas à vous exprimer sur le sujet.

Petite histoire du hastag #BuryYourGay, tiré du site internet de l'UQAM

"Dans la culture américaine, on donne le nom de «Bury your gays» au phénomène qui réserve des fins tragiques aux personnages queers, allant du départ définitif à la mort. Ce trope tire  son origine de fictions plus anciennes dans lesquelles il était inconcevable que les personnages LGBTQ puissent vivre heureux. Encore aujourd’hui, plusieurs de ces morts se produisent directement après une première relation sexuelle ou un premier baiser, rappelant l’idée que les personnages queers sont punis pour leur orientation sexuelle.  De Tara (BTVS) à Lexa (The 100), le cimetière continue de se remplir et compte pas moins de 175 pierres tombales portant l…